Esthétiques de la nouveauté à la Renaissance



Esthétiques de la nouveauté à la Renaissance


Édité par François Laroque, Franck Lessay

:: Résumé    :: Détails


La période élisabéthaine place l’Angleterre dans un mouvement de nouveauté où les influences, venant alors d’un peu partout, d’Italie mais aussi du nord de l’Europe, entament la tradition séculaire et créent des tensions, sur le plan artistique notamment, entre tradition et innovation. Néanmoins, les découvertes, avancées et les innovations techniques et scientifiques, la créativité et l’audace artistiques atténuent l’indisposition et la critique à l’égard de la nouveauté. Des personnages extravagants, soumis ici à l’analyse, entrent dans la composition des pièces de Shakespeare, Ben Jonson ou Stubbes ; l’architecture lance la perspective et les trompe-œil, alors qu’apparaît la notion de paysage et la création des premiers jardins. Ce mouvement de la Renaissance britannique qui confine à la modernité est abordé en fin de volume sous la forme de trois réflexions centrées sur le théâtre élisabéthain dans des mises en scène de Peter Sellars, Patrice Chéreau, et dans la pensée développée dans les années 30 par Antonin Artaud.

Titre Esthétiques de la nouveauté à la Renaissance
Édité par François Laroque, Franck Lessay
Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle
Date de première publication du titre 01 janvier 2001
Support Livre broché
Nb de pages IV - 192 p.
ISBN-10 2-87854-239-8
ISBN-13 978-2-87854-239-4
GTIN13 (EAN13) 9782878542394
Référence 009176-23
Date de publication 01 janvier 2001
Pages chiffres romains 4
Nombre de pages de contenu principal 192
Poids 350 gr
Prix 18,30 €
 
009176-23


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :


autre suggestion :

Product image
Auteurs divers
Austriaca, n° 14
Aspects du comique dans le théâtre populaire autrichien, 18e-20 siècles