Le mouvement ouvrier écossais, 1900-1931



Le mouvement ouvrier écossais, 1900-1931

Travail, culture, politique


:: Résumé    :: Détails


Première étude d'ensemble sur un mouvement ouvrier qui a servi de laboratoire d'idées à la gauche britannique. En effet, le "parti travailliste indépendant" fondé par James Maxton, scission du "parti travailliste" jugé trop timoré, a lancé les idées et leurs réalisations en actes, écoles socialistes du Dimanche, Collèges ouvriers ; il a conduit de nombreuses luttes (grève des loyers de 1915, largement conduite par des femmes, grève pour la semaine de quarante heures) ; et il a fourni à l'ensemble de la gauche britannique ses personnalités les plus marquantes, de Keir Hardie à Willie Gallacher en passant par John Wheatley. Autant d'effets de cette contre-culture prolétarienne, ici analysés, qui se sont développés en Écosse.

Titre Le mouvement ouvrier écossais, 1900-1931
Sous-titre Travail, culture, politique
Auteur Christian Civardi
Collection Études anglophones
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
Date de première publication du titre 01 janvier 1997
Support Livre broché
Nb de pages 464 p.
ISBN-10 2-86820-677-8
ISBN-13 978-2-86820-677-0
GTIN13 (EAN13) 9782868206770
Référence 006590-18
Date de publication 01 janvier 1997
Nombre de pages de contenu principal 464
Poids 860 gr
Prix 22,87 €
 
006590-18


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Carole Ksiazenicer-Matheron
Le sacrifice de la beauté
Page ouverte