Le Bien



Le Bien

Edification, exemple et scandale dans le roman du XIXe siècle

Édité par Mathilde Bertrand, Paolo Tortonese

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Paolo Tortonese – Introduction

Roman et morale

Thomas Pavel – L'appel du Bien ;
Carole Talon-Hugon – L'édification en littérature : finalités éthiques et impératifs artistiques ;
Francesco Fiorentino – Quatre modèles de moralité romanesque à l'orée du XIXe siècle.

Visages du bien

Antonia Fonyi – Quelques variantes du bien au xixe  siècle et leurs racines inconscientes ;
Isabelle Daunais – Le roman et le bien aléatoire.

Bienfaisance et charité

Patrizia Oppici – Philanthropie, Bienfaisance et Charité  dans la Comédie  humaine ;
Jean-Louis Cabanès – Le romanesque de la charité chez Balzac et chez Dickens ;
Éléonore Reverzy – « Tous bons et tous se dévorant  ». Formes et figures de la bonté chez Zola.

Les bonnes intentions

Daniel Compère – Défense et illustration des « bons romans populaires  » : l'exemple de L'Ouvrier ;
Jean-Marie Seillan – Trois romanciers  de la bien-pensance : Octave Feuillet, Ludovic Halevy, Georges Ohnet.

Le sublime  de la bonté

Henri Scepi – Misère et bonté : l'épopée de la conscience dans Les Misérables ;
Luca Pietromarchi – Flaubert  : le regard et le cœur.

Du bien et du mal dans le roman catholique

Maud Schmitt – « Ces atroces histoires qui font frémir » : tragique et édification dans les romans de Barbey d'Aurevilly    
Mathilde Bertrand – « Ni diabolique, ni céleste ». Barbey d’Aurevilly et les « immunités  littéraires »    
Alexandra Delattre – La « dévotion virile » au miroir des valeurs républicaines.

Le mieux est l’ennemi du bien

Karen Haddad – L’« échec » du bien chez Tolstoï ;
Jean-Pierre Naugrette – Par-delà le bien : du Dr Jekyll à Gustav von Aschenbach, éloge de l’imperfectionnisme.

121510-23


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :