Fééries - Études sur le conte merveilleux (XVIIe-XIXe siècle) - n° 8 / 2011



Fééries - Études sur le conte merveilleux (XVIIe-XIXe siècle) - n° 8 / 2011

Le merveilleux français à travers les siècles, les langues, les continents

Préface de Jean Mainil
Coordination éditoriale de Anne Defrance

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Le numéro 2011 de Féeries intitulé « Le merveilleux français à travers les siècles, les langues, les continents » rassemble des articles de 10 spécialistes internationaux du conte de fées et du merveilleux sous toutes ses formes, non seulement en littérature mais aussi en culture populaire, en musique, et au cinéma.
Le conte de fées littéraire français, plus que tout autre genre de l'âge classique sans doute, a eu une influence internationale déterminante. C'est pourquoi le dossier thématique de ce numéro coordonné et introduit par Jean Mainil, spécialiste des contes de la fin du XVIIe siècle, étudie la transtextualité des contes merveilleux français et leur rayonnement sur d'autres cultures.
Jean-Paul Sermain examine tout d'abord les cousinages poétiques et historiques de La Belle et La Bête, en amont et en aval de Mmes de Villeneuve et Leprince de Beaumont ; Jean-François Perrin étudie les sources des contes orientaux de Gueullette et leur fortune en pastichant avec humour la théorie de Bayard du plagiat par anticipation ; Hute Heidmann analyse le dialogisme des contes de Perrault avec d'autres oeuvres de la littérature européenne ; Jack Zipes s'intéresse à l'adaptation filmique de La Barbe Bleue de Perrault par Catherine Breillat. Ensuite ce sont les traductions et/ou réécritures des contes de Mme d'Aulnoy et Perrault qu'envisagent, pour l'Angleterre, Glen Regard, et pour les Pays-Bas, Daphne M. Hoogenboezem. Catherine Velay-Vallantin part, de son côté, sur les traces du Chat Botté dans l'Angleterre du XVIIIe siècle, non seulement dans la littérature, mais aussi dans la tradition populaire. Enfin, Elizabeth Harries retrace le voyage de l'histoire de Mélusine, du Moyen Age à l'opéra de DvoYák Rusalka (livret de Kvapil).
Dans la partie hors thématique du numéro, Blandine Gonssolin montre quelles « petites machines à lire et à écrire » sont les contes de Mlle de Lubert.

Titre Fééries - Études sur le conte merveilleux (XVIIe-XIXe siècle) - n° 8 / 2011
Sous-titre Le merveilleux français à travers les siècles, les langues, les continents
Préface de Jean Mainil
Coordination éditoriale de Anne Defrance
Revue Féeries
ISSN 17662842
Éditeur UGA Éditions (ELLUG) - Université Grenoble Alpes
CLIL (Version 2013 ) 3643 Essais littéraires
Date de première publication du titre 19 décembre 2011
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: DNL
Avec Bibliographie
Support Livre broché
Nb de pages 258 p. Bibliographie .
ISBN-10 2843102111
ISBN-13 9782843102110
Référence FEE08-13
Date de publication 19 décembre 2011
Nombre de pages de contenu principal 258
Format 16 x 24 x 1,5 cm
Poids 432 gr
Prix 19,00 €
 
FEE08-13


Le Comptoir dans le Quartier latin

Venez découvrir notre espace de vente et d'animation. Vous y trouverez les ouvrages de nos éditeurs & tous les numéros de leurs revues.
Plus de renseignements
ici


Autres titres dans...

la revue :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Alain Guyot, Gilles Bertrand
Des "passeurs" entre science, histoire et littérature
Contribution à l'étude de la construction des savoirs (1750-1840)
Savoirs littéraires et imaginaires scientifiques