Revue des Sciences Humaines, n°306/avril - juin 2012



Revue des Sciences Humaines, n°306/avril - juin 2012

L'écrivain critique

Avec Julie Anselmini, Colette Camelin, Laurence Campa, José-Luis Diaz, Brigitte Diaz, Marie-Claire Dumas, Serge Martin, Chantal Meyer-Plantureux, Patrick Née, Liliane Picciola, Eve Rabaté, Françoise Simonet-Tenant, Marie-Annick Zaninger
Édité par Marie-Paule Berranger

:: Résumé    :: Détails


L'ouvrage, à partir d'exemples qui vont de l’âge classique à la modernité, interroge les relations entre création et écriture critique, chez ces auteurs Janus, auxquels on a reproché parfois d’être juge et partie. Bien avant que la presse n’institutionnalise au XIXème siècle la critique en fonction rémunératrice, les écrivains se sont chargés d’énoncer règles et critères d’évaluation des œuvres et de défendre les principes qui les conduisaient. Les stratégies de pouvoir et de reconnaissance entrent évidemment en ligne de compte, mais l’écrivain a aussi pensé sa pratique critique comme une alternative généreuse à la critique « froide et institutionnelle » des journalistes professionnels et des universitaires. La revendication d’objectivité scientifique de la « critique des professeurs » se renverse souvent en défense de la singularité et d’un « point de vue » situé, d’une critique d’affinités qui revendique la partialité sensible.
Les spécialistes sollicités ont non seulement étudié dans leur relation les deux « visages » de l’œuvre –création personnelle et activité critique- mais ont aussi examiné les genres et supports de cette dernière. Lettre à un ami ou à l’Académie française, discours, avertissement, traité, article en revue, chronique, essai : tous les genres ont peu à peu été investis par l’expression critique, jusqu’au roman, au Journal, à l’aphorisme, au poème depuis Gautier et Baudelaire. La prise en compte des supports de la critique permet aussi d’affiner la perception des enjeux et des clivages. Ceux-ci n’opposent pas seulement critique professionnelle et « gens de métier», mais interrogent le rapport de l’écrivain aux règles, aux héritages, à la part de l’inconscient, ou encore à celle des savoirs et connaissances, des systèmes de pensée de son temps.

Titre Revue des Sciences Humaines, n°306/avril - juin 2012
Sous-titre L'écrivain critique
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 306
Avec Julie Anselmini, Colette Camelin, Laurence Campa, José-Luis Diaz, Brigitte Diaz, Marie-Claire Dumas, Serge Martin, Chantal Meyer-Plantureux, Patrick Née, Liliane Picciola, Eve Rabaté, Françoise Simonet-Tenant, Marie-Annick Zaninger
Édité par Marie-Paule Berranger
ISSN 00352195
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion
Marque d'éditeur Revue des Sciences Humaines
BISAC Classifications thématiques LIT000000 LITERARY CRITICISM
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
Date de première publication du titre 12 juin 2012
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: D      93 Classification thématique Thema: F
Support Livre broché
Nb de pages 230 p.
ISBN-10 2913761534
ISBN-13 978-2-913761-53-7
GTIN13 (EAN13) 9782913761537
Référence 115222-54
Date de publication 30 juin 2012
Nombre de pages de contenu principal 230
Format 16 x 24 cm
Poids 509 gr
Prix 25,00 €
 
115222-54


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :