Mondialisation vs globalisation : les leçons de Simone Weil



Mondialisation vs globalisation : les leçons de Simone Weil


Édité par Alain Supiot

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Le livre explore, à la lumière de la pensée de Simone Weil, le concept de mondialisation, ainsi distingué de celui de globalisation: défendre le projet d'une planète humainement vivable, d'en faire un lieu habitable pour tous, contre celui consistant à convertir le monde entier aux forces du marché et aux valeurs occidentales.

Du côté de la globalisation: les dogmes néolibéraux de la croissance illimitée, de la flexibilisation du travail et de l'hégémonisme culturel; l’effacement des limites (humaines, géographiques, juridiques), la convergence des cultures et des modes de vie et de consommation sur un modèle unique, dont on sait qu’il n’est pas écologiquement soutenable.

Contre cela, l’ouvrage propose d’explorer, à travers les écrits et les concepts de Simone Weil, les pistes de ce que devrait être une politique sérieuse de mondialisation, qui rompe avec l’approche gestionnaire et parte de la souveraineté de la limite et du primat de l’obligation:

  • l’enracinement contre l’arrachement au monde;
  • un milieu vital, dont la survie suppose de respecter sa diversité, contre un «village global»;
  • le devoir de solidarité contre l’hégémonie des droits subjectifs.

Née à Paris en 1909, Simone Weil, élève d’Alain, agrégée de philosophie, est l’auteur d’une œuvre inclassable, humaniste, d’inspiration chrétienne, nourrie de philosophie grecque. Syndicaliste et pacifiste, sa soif de justice et sa compassion pour les plus déshérités l’ont conduite partager la vie des ouvriers en travaillant en usine, à se rendre en Espagne en 1936, à s’engager dans la résistance à Londres.

Pour Alain Supiot, juriste, directeur de l’ouvrage, Simone Weil est «l’un des plus grands esprits du xxe siècle». Il s’est tout d’abord intéressé à ses écrits sur le travail, sa critique de la déshumanisation de celui-ci, et, de là, à sa critique du juridisme et du primat donné aux droits subjectifs sur les obligations: «sa critique d’un ordre social exclusivement fondé sur la reconnaissance de droits individuels, détachés de toute obligation est assez visionnaire, comme ses propositions très concrètes de réforme du droit du travail».

Alain Supiot poursuit ainsi, à travers sa lecture de Simone Weil et le présent ouvrage, son exploration du principe de solidarité, fil rouge de ses enseignements au Collège de France et de plusieurs livres issus de cet enseignement:

  • Face à l’irresponsabilité: la dynamique de la solidarité (Collège de France, 2018);
  • La Solidarité (Collège de France / Odile Jacob, 2015);
  • La Gouvernance par les nombres (Fayard, 2015);
  • Prendre la responsabilité au sérieux (avec Mireille Delmas-Marty, PUF, 2015);
  • Grandeur et misère de l'État social (Collège de France/Fayard, 2013).

Issu du premier colloque consacré à Simone Weil au Collège de France, ce livre examine tout d’abord la mondialisation au travers de la question de notre écoumène, condition première de notre milieu vital, dont la destruction s’accélère aujourd’hui. Une deuxième partie aborde la confrontation des civilisations dans le contexte de la globalisation, et une troisième partie reprend, presque un siècle plus tard, l’interrogation de Simone Weil sur les conditions d’un travail non servile. Enfin, la dernière partie s’interroge sur les bons et mauvais usages du droit: ici encore la réflexion est conduite à la lumière de la critique impitoyable par Simone Weil du juridisme et du primat donné aux droits subjectifs sur les obligations.

Titre Mondialisation vs globalisation : les leçons de Simone Weil
Édition Première édition
Édité par Alain Supiot
Collection Conférences
Éditeur Publications du Collège de France
BISAC Classifications thématiques LAW000000 LAW
PHI000000 PHILOSOPHY
POL000000 POLITICAL SCIENCE
SOC000000 SOCIAL SCIENCE
BIC Classifications thématiques H Humanities
L Law
G Reference, information & interdisciplinary subjects
J Society & social sciences
Dewey (abrégé) 100-199 Philosophy and psychology
300-399 Social sciences
Public visé 05 Enseignement supérieur
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013 ) 3259 DROIT
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
3283 SCIENCES POLITIQUES
3284 Histoire des idées politiques
Date de première publication du titre 21 mars 2019
Support Livre broché
Nb de pages 264 p.
ISBN-10 2722605066
ISBN-13 9782722605060
Référence 123079-07
Date de publication 21 mars 2019
Publication Paris, France
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 264
Format 14,5 x 22 cm
Poids 300 gr
Prix 22,00 €
 
123079-07


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :