La politique du sport et de l'éducation physique en France pendant l'Occupation



La politique du sport et de l'éducation physique en France pendant l'Occupation


Avant-propos de marianne lassus, Patrick Clastres
Édité par Jean-Pierre Azéma

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


En mars 2002, une commission d'historiens dirigée par Jean-Pierre Azéma remettait à la ministre Marie-George Buffet un rapport sur la politique du sport et de l’éducation physique pendant l’Occupation. En voici la publication tant attendue. À la fin des années 1990, la France est marquée par ce qu’Henry Rousso a appelé « le syndrome de Vichy »: à la suite du discours de Jacques Chirac commémorant la rafle du Vel d’Hiv’ en juillet 1995, les différents gouvernements appellent au devoir de mémoire. Des historiens sont alors convoqués comme experts pour examiner la responsabilité de l’Église dans le soutien apporté au milicien Paul Touvier (commission René Rémond) ou celle de l’État dans la spoliation des biens Juifs (commission Mattéoli). À l’automne 1998, alors que débute à Bordeaux le procès Papon, Marie-George Buffet exprime, à son tour, le vœu que le sport et l’éducation physique n’échappent pas au devoir de mémoire. Douze historiens interrogent ici la spécificité et l’unité de la politique du sport sous Vichy, le rôle de l’occupant, les continuités et les ruptures avec le Front populaire et la Libération. Les images font revivre les pratiques et les spectacles sportifs sous l’Occupation dans toute leur ambivalence. Le sport a certes permis une authentique sociabilité juvénile, mais elle est circonscrite par la présence de l’occupant ou par les ambitions moralisatrices de la Révolution nationale. Et les champions sportifs couraient aussi pour un « filet garni »: ils étaient donc, comme la plupart des Français, ni des héros, ni des salauds. Le sport n’a pas non plus été épargné par l’antisémitisme: les champions Alfred Nakache et Victor Young Perez sont déportés à Auschwitz. Le « moment Vichy » fut également crucial pour la structuration du secteur « Jeunesse et Sport » (administration centrale et déconcentrée, corps d’inspecteurs).
Un avant-propos et une bibliographie mise à jour accompagnent la publication de ce rapport.

Titre La politique du sport et de l'éducation physique en France pendant l'Occupation
Édition Première édition
Avant-propos de marianne lassus, Patrick Clastres
Édité par Jean-Pierre Azéma
Éditeur INSEP Éditions
BISAC Classifications thématiques SPO019000 SPORTS & RECREATION / History
HIS013000 HISTORY / Europe / France
HIS027110 HISTORY / Military / United States
BIC Classifications thématiques WSBX History of sport
HBWQ Second World War
Dewey (abrégé) 320 Political science
944 General history of Europe; France & Monaco
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3392 Deuxième guerre mondiale
3378 Histoire générale et thématique
Date de première publication du titre 12 juin 2018
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: NHWR7      93 Thema subject category: NHB      96 Thema time period qualifier: 3MPBL
Avec Bibliographie
Support Livre broché
Nb de pages 324 p. Bibliographie .
ISBN-10 2865802337
ISBN-13 9782865802333
Référence 122497-106
Date de publication 12 juin 2018
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 324
Illustrations
photographies
Format 16 x 24 x 1,8 cm
Poids 500 gr
Prix 30,00 €
 
122497-106


Le Comptoir dans le Quartier latin

Venez découvrir notre espace de vente et d'animation. Vous y trouverez les ouvrages de nos éditeurs & tous les numéros de leurs revues.
Plus de renseignements
ici


Autres titres dans...

les domaines :