La bohémienne, figure poétique de l'errance aux 18e et 19e siècles



La bohémienne, figure poétique de l'errance aux 18e et 19e siècles

Colloque de Clermont-Ferrand, 12-14 mars 2003

Édité par Pascale Auraix-Jonchière, Gérard Loubinoux

:: Résumé    :: Détails


Nation sans patrie et sans prophètes, peuple sans terre promise, dans une Europe où les dynamiques nationalistes redessinent l’atlas des identités, où la quête des origines se cristallise sur le sol natal, les bohémiens ont pour foyer le monde et proviennent d’un ailleurs mystérieux et fascinant. Ils incarnent de ce fait une irréductible et définitive altérité, redoublée lorsqu’elle se conjugue au féminin. De ce fait la bohémienne, le plus souvent privilégiée au 19e siècle, synthétise les contradictions et se présente, à l’époque qui nous intéresse, comme l’emblème d’une contestation et d’une frénésie dont le volume examine les implications profondes, sur le plan social mais aussi esthétique. En effet cette figure insaisissable, faisant fi des conventions, induit une réflexion plus spécifiquement poétique dans le triple domaine de la littérature, de la musique et de la peinture, ce qu’illustrent les communications ici réunies.

Titre La bohémienne, figure poétique de l'errance aux 18e et 19e siècles
Sous-titre Colloque de Clermont-Ferrand, 12-14 mars 2003
Édité par Pascale Auraix-Jonchière, Gérard Loubinoux
ISSN 16226291
Éditeur Presses universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
Date de première publication du titre 01 janvier 2005
Support Livre broché
Nb de pages 424 p.
ISBN-10 2-84516-254-5
ISBN-13 978-2-84516-254-9
GTIN13 (EAN13) 9782845162549
Référence 111446-37
Date de publication 01 janvier 2005
Nombre de pages de contenu principal 424
Poids 546 gr
Prix 27,00 €
 
111446-37


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :