La représentation de l'espace hispano-américain



La représentation de l'espace hispano-américain

Los Pasos perdidos de Alejor Carpentier et La Vorágine de José Eustasio Rivera

Édité par Daniel Meyran



Cet ouvrage entend questionner l'espace hispano-américain dans ses représentations romanesques chez Alejo Carpentier, Los Pasos Perdidos, et José Eustasio Rivera, La Vorágine. L'espace est compris comme élément du chronotope (temps/espace), par rapport à l'histosire et à l'imaginaire, comme « milieu idéal caractérisé par l'extrémité de ses parties dans lequel sont localisées nos perceptions et qui contient par conséquent toutes les catégories finies » (Lalande). Cet espace échappe-t-il à l'hisoire ? L'espace, hispano-américain ou autre, en tant qu'objet culturel construit n'est-il que le lieu des pratiques imaginatives, n'est-il que le reflet de l'imaginaire social ?
Si l'homme est le temps, il intervient sur et dans l'espace qu'il construit et modèle, l'espace est alors le lieu etle signe des relations humaines.

SLU070072-58


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Sylvie Bauer, Cécile Roudeau, Marie-Odile Salati
De la peur en Amérique : l'écriture au défi du frisson
Écriture et représentation n° 16