La gestion de l'érosion des côtes



La gestion de l'érosion des côtes

L'exemple aquitain
Christine Clus-Auby


:: Résumé    :: Détails


70 % des côtes de la planète sont soumises à l’érosion. En France, les mesures récoltées depuis plus de deux siècles montrent que la vitesse du recul est de un à deux mètres par an en moyenne. Tous les spécialistes s’accordent pour dire que ce phénomène n’est pas près de s’inverser : les côtes vont continuer à reculer, c’est maintenant une certitude ; les données les plus récentes soulignent même une accélération de l’érosion. Peut-on réellement résister à un phénomène d’une telle ampleur ? Peut-on, doit-on défendre tel ou tel front de mer menacé ? Si oui, comment le défendre ? Qui financera la protection ? Peut-on, à l’inverse, accepter la disparition d’ici à la fin du siècle, de bandes de terrain de 100 ou 200 mètres de profondeur, avec les bâtiments qu’elles supportent ? C’est à ces questions très concrètes que doivent répondre les responsables publics. À travers l’exemple du littoral dunaire aquitain, espace modelé par l’homme au siècle dernier et perçu aujourd’hui comme l’une des côtes les plus sauvages de l’hexagone, l’auteure montre les pistes qui se dessinent pour gérer le recul inéluctable du rivage.

Titre La gestion de l'érosion des côtes
Sous-titre L'exemple aquitain
Auteur Christine Clus-Auby
Collection Scieteren
ISSN 12488593
Éditeur Presses universitaires de Bordeaux
Mots clés Aquitaine, Environnement, Mer
Date de première publication du titre 01 janvier 2003
Support Livre broché
Nb de pages 264 p.
ISBN-10 2-86781-292-5
ISBN-13 9782867812927
Référence 019246-20
Date de publication 01 janvier 2003
Nombre de pages de contenu principal 264
Poids 464 gr
Prix 26,00 €
 
019246-20


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Éric Rieth, Catherine Carrierre-Desbois, Virginie Serna
L'épave de Port Berteau II (Charente-Maritime)
Un caboteur fluvio-maritime du haut Moyen Âge et son contexte nautique
Documents d'archéologie française n° 86