Devenirs policiers



Devenirs policiers

Une socialisation professionnelle en contrastes


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction

Prolonger les travaux sur la socialisation policière
- Le paradigme de la "culture policière" et ses défauts - Approcher la socialisation par l'habitus: éviter les pièges de la "culture" - L'habitus antérieur: des dispositions sociales "importées dans la police

La doxa professionnelle: un concept complémentaire à celui d'habitus
- La définition légale de la police - Le community policing: une hétérodoxie radicale

Comment appréhender sociologiquement l'objet "police" ?

Un groupe professionnel comme les autres ?
- Le débat autour de la centralité de la violence - La police, un sous-champ au sein du champ administratif

Données d'enquête

Structure de l'ouvrage

Comment travaille le "bon" ou la "bonne" policière?

La remise en cause du coeur de la doxa professionnelle
- Un métier "relationnel" ? - Hiérarchiser les tâches et les moyens d’action

"Méchants" ou "zigotos"?  L’enjeu du rapport à l’autre

Conformisme et capacité de discernement: l’enjeu de l’autonomie réflexive

Pessimisme social et rapports aux migrations: l’enjeu de la vision du monde

Conclusion

La formation comme outil de réforme? Les obstacles de la violence et de la militarité

La nouvelle formation policière: un modèle atypique et hybride
- Une formation atypique - Des savoirs importés pour changer la police: les matières "réformatrices"

La mise à la marge des matières réformatrices
- Un plan d’études dominé par les matières traditionnelles - La force symbolique des spécialistes de la violence

La violence au coeur de la formation
- La méfiance, effet indésirable de la violence - Des corps intouchables?

L’encadrement officiel de la force policière: des prescriptions ambiguës
- La "parole" comme "arme": un concept ambigu - S’imposer sans agresser: un impensé de la formation - Enseigner la transgression des prescriptions officielles ?

Discipline et esprit de corps: la militarité de la formation policière
- Les contradictions entre discipline et non-conformisme - L’esprit de corps et le culte du secret: une association impensée

Conclusion

Combattre les "méchants"? Trajectoires sociales et investissement politico-moral dans le métier

Le prestige d’un métier singulier et de la "lutte contre la délinquance"
- Un rapport à l’autre fondé sur une distinction sociale et morale - "Nous" contre les "délinquants" - "Faire la morale" pour répondre au "laxisme judiciaire" - Résister aux prescriptions scolaires pour appartenir au groupe    

Parler "d’égal à égal avec les justiciables: une réussite sociale fondée sur du capital scolaire ou social
- Une ascension sociale antérieure : le rôle du capital scolaire - Une ascension sociale antérieur e: le rôle du capital social

Conclusion

Goût pour le pouvoir et rapport à la violence. Le poids de la socialisation de genre

Masculinité virile et orthodoxie policière: le goût du pouvoir

Socialisation féminine et masculinité moins virile: la relation au centre?

Violence et agressivité : deux caractéristiques masculines

Masculinité virile et habitus hétérodoxe: des aspirations atypiques

Conclusion

Devenir pessimiste, raciste et autoritariste? L'impact du métier sur les visions du monde des recrues

Un ordre social menacé ?

Les ressorts du pessimisme policier

Qui menace l’ordre social ?

La racialisation des comportements délinquants
- Police et migrant·e·s: entre soupçon professionnel et rejet sociétal - Le "profilage racial" comme une évidence - Des recrues racistes ?

Comment rétablir l’ordre ?

Rapports différenciés aux solutions répressives
- "Justice laxiste" et insatisfactions professionnelles - Se préoccuper ou non de "ce qui se passe après"

Conclusion

121350-64


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Michaël Meyer
Médiatiser la police, policer les médias
Médias et histoire