Langues et pensée



Langues et pensée

Fragments d'une linguistique générale (une sélection de 25 articles rédigés à Reims de 1997 à 2012)

Préface de Georges Kleiber
Avant-propos de Eric Castagne, Thomas Nicklas
Édité par Emilia Hilgert

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Continuité substantielle et discrétivité substantivale
Le problème de l'identification des parties
Le verbe comme germe de la préparation linguistique à la référenciation
De l'hypothèse localiste à l'hypothèse temporelle
Les pronoms et l'approche verbale de la référenciation
Le lexique et l'ajustement entre les textes et les phénomènes
L’Être en langue : une analyse sémantique de l’opposition verbo-nominale en termes de capacité référentielle assortie de considérations épistémologiques portant sur les conditions d’une cognition véritablement naturelle
Trois dilemmes philosophiques et leur résolution linguistique
Le rôle de la structure des langues dans l’accès différencié aux choses et aux idées
Le rôle de la langue dans la tentative de maîtrise du monde par la parole
Prédicat et argument, verbe et nom : observations générales
L’invention des parties du discours
Le verbe comme entité proto-linguistique : une archéologie des mots lexicaux et une histoire du déploiement systématique des parties du discours dans la production verbale
Une tentative d’unification de la diversité adverbiale
Clivage référentiel et déclenchement de la catégorisation
La raison des langues et la double articulation sémantique
Formes linguistiques et inférences dans le contrôle de l’élaboration du sens
La nécessité logique et la contingence linguistique des expressions polarisées
Lexiques et syntaxe, mémoire et identités
Pour une refondation de la didactique des langues fondée sur l’intercompréhension
De la critique négative des choses à la critique positive des modèles
La résolution du « problème de Saussure » et l’élaboration des connaissances par la pratique des langues
Anthropologie du texte
Les corpus textuels comme conditions d’émergence éventuelle des sujets
Structure des langues et élaboration de la pensée dans la durée ou ce qu’une articulation de la linguistique générale à la psychologie cognitive nous révèle du déroulement du travail intellectuel

114107-44