De la « Forteresse des Alpes » à la valeur actionnariale



De la « Forteresse des Alpes » à la valeur actionnariale

Histoire de la gouvernance d'entreprise suisse (1880–2010)
Thomas David, André Mach, Martin Lüpold, Gerhard Schnyder


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Liste des tableaux, figures, graphiques et encadrés

Liste des principales abréviations

Introduction

Chapitre 1 : Perspective d'analyse : variétés du capitalisme et rôle de l'Etat
1.1 La diversité des modèles nationaux ;
1.2 Les deux dimensions du changement : un modèle d’analyse ;
1.3 Les caractéristiques de la gouvernance d’entreprise en Suisse au XXe siècle .

Première partie : La formation de la « Forteresse des Alpes » : entre internationalisation et protectionnisme sélectif

Chapitre 2: La mise en place de la « Forteresse des Alpes » (1881–1937)
2.1 La révision du droit des sociétés anonymes de 1937 ;
2.2 L’échec de la loi fédérale sur les bourses ;
2.3 Le « Filz » suisse se met en place (1910–1937).

Chapitre 3 : Guerre et après-guerre : consolidation du protectionnisme sélectif
3.1 La préservation du caractère suisse des entreprises : la Vinkulierung  au coeur de la « Forteresse des Alpes » ;
3.2 L’Accord de 1961 et la priorité à l’autorégulation ;
3.3 L’âge d’or de la « Forteresse des Alpes » : consolidation du réseau interfirmes et place centrale des grandes banques (1937–1980) ;
3.4 Les tentatives des réformes étouffées dans l’oeuf et les débuts de la réforme de 1991.

Chapitre 4 : Synthèse : les caractéristiques du modèle traditionnel de gouvernance d’entreprise suisse

Deuxième partie : Les transformations récentes de la gouvernance d’entreprise et de son cadre réglementaire

Chapitre 5 : Facteurs et acteurs du changement
5.1 Les menaces d’OPA : un nouveau type d’investisseur émerge ;
5.2 La BZ Bank et ses Visionen : un nouvel acteur influent ;
5.3 Les investisseurs institutionnels : une nouvelle force dans la gouvernance d’entreprise ?
5.4 Analystes financiers et experts-comptables : nouveaux « entrepreneurs de la transparence » ;
5.5 La valeur actionnariale et ses promoteurs.

Chapitre 6 : La métamorphose des pratiques des entreprises : valeur actionnariale et remise en cause du « Filz »
6.1 Des pratiques de plus en plus axées sur les intérêts des actionnaires ;
6.2 L’affaiblissement du « Filz » : le réseau des entreprises entre 1980 et 2010 ;
6.3 Synthèse : transformations des mécanismes de contrôle des entreprises.

Chapitre 7 : Réformes du cadre réglementaire : changements de préférences et nouvelles coalitions politiques
7.1 La « longue marche » de la révision du droit des SA s’accélère : la coalition de la transparence gagne en influence (1986–1991) ;
7.2 Nouvelle loi sur la bourse : nouvelles régulations publiques et persistance de l’autorégulation
7.3 Poursuite des réformes après 1995 ;
7.4 Synthèse : la dynamique politique des réformes réglementaires.

Conclusion

Références bibliographiques
1 Sources ;
2 Littérature secondaire.

Annexes

Annexe 1 : Chronologie des réformes du cadre réglementaire ;
Annexe 2 : Principaux résultats de l’analyse de réseau (1910–2010) ;
Annexe 3 : Méthode et sources pour l’établissement de la liste des 110 plus grandes entreprises (1910–2010) ;
Annexe 4 : Liste des entreprises et abréviations de leurs noms, par date.

118610-69


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :