Quelle théorie du comportement pour les sciences sociales ?



Quelle théorie du comportement pour les sciences sociales ?



:: Résumé    :: Détails


Selon une boutade d’Amartya Sen, la théorie économique traite l’homo œconomicus comme un rational idiot : c’est parce qu’il est un calculateur rationnel qu’il produit dans maintes circonstances des résultats indésirables, non seulement d’un point de vue collectif, mais même de son propre point de vue. En outre, ce modèle rend inintelligible une multitude de comportements pourtant banals, comme le vote. S’inspirant de la boutade de Sen, on peut avancer que la sociologie, la science politique, la psychosociologie et l’anthropologie prêtent souvent a contrario à leur homo sociologicus les traits d’un irrational idiot, croyant ce qu’il croit ou faisant ce qu’il fait sous l’effet de forces sociales et culturelles, de forces psychologiques ou de forces biologiques : par exemple parce que c’est ce qu’on croit ou fait autour de lui. Les deux modèles ont un intérêt scientifique qui transcende les disciplines particulières. Cela explique qu’ils soient solidement installés. Mais ils sont souvent utilisés à contre-emploi. Or, comme l’ont enseigné les plus grands, les sciences sociales ne sont pas condamnées à un dilemme porteur à la fois d’inefficacité scientifique et d’une représentation schizophrénique de l’acteur social.

Titre Quelle théorie du comportement pour les sciences sociales ?
Partie du titre Numéro 3
Auteur Raymond Boudon
Éditeur Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre
Date de première publication du titre 01 janvier 2004
Support Livre broché
Nb de pages 40 p.
ISBN-10 2-901161-77-4
ISBN-13 978-2-901161-77-6
GTIN13 (EAN13) 9782901161776
Référence 110781-41
Date de publication 01 janvier 2004
Nombre de pages de contenu principal 40
Poids 116 gr
Prix 12,00 €
 
110781-41