Patrimoine et devoir d'oubli



Patrimoine et devoir d'oubli


Préface de Christian Grellois

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Le devoir d'oubli, une notion qui ne peut manquer de provoquer. Le risque est d'y voir un manque de respect pour le passé et ses représentations. Pourtant le devoir d'oubli reflète d'abord une réalité, celle de l'effacement dans le temps. Tout ne peut être gardé. Il est impossible de se souvenir de tout. La conservation à tout prix n'est pas souhaitable ; elle est économiquement impossible et sociologiquement absurde. Pour Nietzsche dans son livre Seconde considération inactuelle, ce devoir correspond au besoin de "fixer la limite où il devient nécessaire que le passé s'oublie pour ne pas enterrer le présent". Perte de documents, disparition de vestiges, transformation du territoire, autant de faits pour souligner ce devoir d'oubli qui suppose de s'engager dans un choix volontaire de conservation qualitative. Mais un oubli pour combien de temps ? Des universitaires et des praticiens apportent leurs réflexions et leurs expériences.

Titre Patrimoine et devoir d'oubli
Édition Première édition
Auteur Auteurs divers
Préface de Christian Grellois
Éditeur Presses universitaires de Bordeaux
CLIL (Version 2013 ) 3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre 10 février 2011
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: J
Support Livre broché
Nb de pages 150 p.
ISBN-10 2-86781-699-8
ISBN-13 978-2-86781-699-4
GTIN13 (EAN13) 9782867816994
Référence 113317-20
Date de publication 10 février 2011
Nombre de pages de contenu principal 150
Format 16 x 24 x 0,9 cm
Poids 256 gr
Prix 15,00 €
 
113317-20


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :


autre suggestion :

Product image
Esteban Castañer Muñoz
Domitia, n°7/2006
Histoire de l'art contemporain