Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du roi



Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du roi



:: Résumé    :: Détails


Figure majeure de l’architecture française du 17e siècle, aux côtés de Salomon de Brosse, François Mansart et Louis Le Vau, Jacques Lemercier n’avait encore jamais fait l’objet d’une monographie, ni en France, ni à l’étranger. L’ouvrage a pour ambition de combler cette lacune et de sortir l’artiste des notices de dictionnaire plus ou moins controuvées. Issu d'une grande famille de maîtres maçons de Pontoise, formé auprès de son père puis à Rome dans les années 1605-1610, Lemercier a connu à son retour en France une remarquable carrière, couronnée en 1639 par le titre de “Premier architecte du roi”. Son nom est associé aux plus grands chantiers du royaume, grâce à la protection de Marie de Médicis, de Louis XIII, puis d’Anne d’Autriche, mais surtout du cardinal de Richelieu, son principal “patron”. Architecte, “urbaniste”, dessinateur de jardin, enfin décorateur, Lemercier a été considéré par Sauval comme “le premier architecte de son siècle”. Surtout connu aujourd’hui pour la chapelle de la Sorbonne et le pavillon de l’horloge au Louvre, Lemercier laisse une œuvre monumentale et très diverse.

Titre Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du roi
Édition Première édition
Auteurs Serge Gady, Alexandre Gady
Collection Monographie
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Co-éditeur Centre allemand d'histoire de l'art
Date de première publication du titre 01 janvier 2005
Support Livre broché
Nb de pages 502 p.
ISBN-10 2-7351-1042-7
ISBN-13 978-2-7351-1042-1
GTIN13 (EAN13) 9782735110421
Référence 111086-02
Date de publication 01 janvier 2005
Nombre de pages de contenu principal 502
Poids 2010 gr
Prix 95,99 €
 
111086-02


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Monique Dagnaud
Le mythe de la qualité de la vie et la politique urbaine en France
Enquête sur l'idéologie urbaine de l'élite technocratique politique, 1945-1975