Le cognac



Le cognac

Une eau-de-vie prestigieuse


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Préface
Avant-propos
Introduction

PREMIÈRE PARTIE Un milieu naturel original et le recul du peuplement du vignoble

CHAPITRE I : Une localisation particulière du vignoble

A. Une inégales répartition des superficies en vigne en 1980
1. Le Cognaçais, principal foyer viticole charentais
2. Le second foyer viticole de l'appellation
B. La recherche des meilleures implantations viticoles
1. Les multiples facettes des Champagnes viticoles
2. Les « Bois », un espace viticole étendu et complexe

CHAPITRE II : De modestes contraintes climatiques

A. Des saisons relativement contrastées
1. Des hivers assez pluvieux
2. Des printemps déjà lumineux
3. Des étés chauds et orageux
4. L'automne, une saison charnière et instable

B. La lutte contre certains accidents climatiques
1. Limiter les effets de la gelée
2. Vers une meilleure prévention des orages de grêle

C. Des espaces climatiques nuancés
1. Une région côtière ensoleillée favorable à la vigne
2. La douceur climatique du Val de Charente
3. Les périphéries charentaises plus arrosées moins propices à la vigne

CHAPITRE III : Le Cognac, un produit de terroir ?

A. Des réserves sur la délimitation actuelle des crus
1. Des tentatives de classement à valoriser
2. Un contexte actuel défavorable

B. Une nouvelle approche des assises viticoles
1. La réelle répartition des terroirs de Champagne
2. La position inconfortable des Borderies
3. Les Bois, un enchevêtrement de terroirs

CHAPITRE IV : Un profond recul du monde viticole

A. Des pays encore inégalement frappés par l’exode rural
1. Le déclin inexorable des contrées charentaises périphériques
2. L’affaiblissement de l’espace viticole central.
3. L’attraction croissante de la façade littorale indépendante du vignoble

B. Le vieillissement de la population touche le vignoble
1. Un bilan naturel faible, souvent compensé par un solde migratoire positif.
2. Des espaces de plus en plus déséquilibrés
3. Une composition originale de la population rurale

C. La fin de la prépondérance des viticulteurs ?
1. L’originalité charentaise au sein de l’espace régional
2. Une population active agricole moins nombreuse, soumise au spectre du chômage
3. L’impact du vignoble dans la répartition de la population active agricole
4. Les campagnes dans la sphère cognaçaise plus actives
5. Le viticulteur charentais, un paysan atypique ?

DEUXIÈME PARTIE Une situation viticole difficile au tournant du nouveau millénaire

CHAPITRE I : Les bouleversements des moyens de production

A. Les mutations récentes des structures viticoles
1. Un important agrandissement des fermes charentaises
2. Un léger rajeunissement des cadres de l’agriculture

B. Une certaine complexité dans l’organisation du monde agricole
1. Les changements récents de la vie syndicale et associative
2. Le faible attrait de la profession, des terres viticoles les moins chères de France

C. D’importants progrès techniques
1. Les transformations récentes de la motorisation agricole.
2. L’intensification de la production et ses limites
3. Un nouveau paysage viticole en construction

CHAPITRE II : Le déclin d’une activité dominante : la viticulture

A. Le recul des surfaces plantées
1. Une politique d’arrachage du vignoble à vins blancs
2. Le difficile maintien du vignoble à vins blancs dans certains cantons
3. Le recentrage du vignoble vers le Cognaçais

B. La forte régression du nombre de viticulteurs
1. Près de deux exploitations viticoles sur trois en moins, en vingt ans
2. Des exploitations viticoles inégalement exposées en fonction des crus

C. Des récoltes pléthoriques de vins
1. La forte amplitude des récoltes et de l’écoulement des vins
2. La majeure partie de la production aux mains d’un petit nombre de viticulteurs
3. Quelques cantons gros producteurs de vins

D. Les solutions de diversifications pour lutter contre la surproduction de vins
1. Le tabac, une diversification agricole pour les exploitants charentais ?
2. Les légumes et les fruits, une production non négligeable

TROISIÈME PARTIE Les mutations du secteur commercial

CHAPITRE I : Du recul à la reprise des opérations de négoce à l’intérieur de l’appellation Cognac

A. Une surproduction de Cognac
1. La distillation charentaise, une industrie rurale
2. De moins en moins de distillateurs
3. Une répartition inégale des alambics entre les crus
4. La tendance récente à la reprise de la production de cognac

B. Des livraisons instables de Cognac au négoce
1. Une importante bonification par le vieillissement
2. Des achats irréguliers à la production
3. Le poids des coopératives associées

C. La stratégie du commerce dans ses approvisionnements
1. Des exigences d’approvisionnement fluctuantes
2. Chutes et rapprochements des cours des différents crus
3. Le cognac, un produit A.O.C., à l’identité préservée et reconnue

CHAPITRE II : Les fluctuations des marchés de Cognac


A. Malgré la crise, des expéditions encore importantes
1. La reprise des expéditions au début du nouveau siècle
2. La difficile percée du cognac haut de gamme
3. Un marché contrôlé par un puissant négoce

B. La bonne tenue du marché national
1. Les différentes facettes du marché
2. De nombreux handicaps à surmonter, la diversité des modes de consommation
3. La spectaculaire croissance des ventes de pineau des Charentes

C. Le cognac, un produit d’exportation
1. L’Europe, le deuxième espace de consommation de cognac
2. L’Amérique, le premier marché mondial du cognac
3. L’effondrement du marché asiatique
4. Les marchés en devenir

CHAPITRE III : Le nouveau paysage commercial charentais

A. Les conséquences de la forte concentration commerciale
1. L’émergence agite´e de quelques maisons de négoce
2. L’emprise des géants des boissons et spiritueux, des stratégies nouvelles
3. Les conséquences des restructurations et de la mondialisation sur l’espace viticole

B. Des solutions palliatives à la crise ?
1. La diversification des assemblages à base de cognac
2. Le retour aux vins de pays charentais
3. Des productions périphériques

C. L’impact direct du Cognac dans la vie économique charentaise
1. Des professions plus ou moins éloignées des Charentes participent à l’économie viticole
2. Le pôle emballage cognaçais

Conclusion
112398-20


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :