Vulnérables ou dangereux ? Une anthropologie du souci des adolescents difficiles



Vulnérables ou dangereux ? Une anthropologie du souci des adolescents difficiles


Préface de Richard Rechtman

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction : un violeur pris dans la toile d'araignée

Partie 1 – Généalogie de la catégorie d'adolescents difficiles

Chapitre 1 : Les adolescents « difficiles » et la souffrance institutionnelle

Ubiquité et constance d'un problème

Des institutions entre renouvellement et souffrance

Enquête(s) sur un trouble

Chapitre 2 : Disciplines de l'adolescence

Droit, pédagogie et aliénisme (1820-1870)

Entre jeunesse magnifiée et menaçante (1870-1945)

La clinique psychanalytique des déviances juvéniles (après 1945)

Chapitre 3 : Naissance d'une clinique

La découverte des adolescentes difficiles (années 1960)

Succès et extension (années 1970)

Une « niche écologique » dans les réformes de l'asile

Souffrance et autonomie (années 2000)

Chapitre 4 : De la contenance comme thérapeutique

Le « Holding » : une disposition psychique (années 1960 et 1970)

La contenance à la française : un dispositif physique (années 1990)

Partie 2 – Enquête ethnographique

Chapitre 5 : De l'expérience d'un réseau au terrain d'enquête

Être remis à sa place

Formes locales du problème des adolescents difficiles : le RIAD

Portraits des membres permanents

Chapitre 6 : Le magistère de la clinique, au-delà des frontières professionnelles

Quand l'expertise surplombante du psychiatre tombe

L'implication : être en seconde ou en première ligne

Force et contrainte du consensus clinique

Contestation et appropriation de la clinique

Chapitre 7 : Entre dangerosité et vulnérabilité

Crise, clash et passage à l’acte : requalifier la violence

Symétrie entre adolescents et professionnels

« Il est en danger de viol constamment »

« Il a été adopté au village »

« Il doit payer sa peine »

Chapitre 8 : « les liens ou les murs » : différenciation des traitements par la contenance

Le « miracle » de la contenance

Figures sexuées de la dangerosité

Évaluation morale des traitements

L’intime et le genre

Chapitre 9 : Les « trous » dans la prise en charge

Continuité et discontinuité de l’asile

Des « trous dans la couverture »

Le sale boulot auprès d'une population interstitielle

Un problème entre médicalisation et politisation

La personnalisation comme reconfiguration de l’institution totale

Conclusion

Annexes

Références bibliographiques

123393-46