Dire et vivre l'ordre social en France sous l'Ancien Régime



Dire et vivre l'ordre social en France sous l'Ancien Régime


Édité par Fanny Cosandey

:: Résumé    :: Détails


«Connaître sa place, savoir se montrer, affirmer sa position sociale est une préoccupation constante sous l’Ancien Régime. L’ordre au seoir et au marcher participe de la dignité, voire même de la définition des individus. Les valeurs conditionnent les postures, de même qu’aux postures sont attachées des valeurs. C’est précisément ce qui rend la question si sensible, car le rang dit le statut, mais crée aussi de l’honneur : une place gagnée est une promotion. Autre façon de dire son rang, les préséances, comme les appellations, qualifient les individus en exprimant leur statut. (…) Intervenant peu ou prou à tous les niveaux de la société d’Ancien Régime, la question est ici abordée à partir de la Cour, prise comme modèle d’un monde qui part et va au roi. (…) Analysé en tant que système, le fonctionnement de l’entourage royal peut ainsi être étendu à toute la société, par les règles qu’il suscite, formalise, impose.» Fanny Cosandey, p.169.

Titre Dire et vivre l'ordre social en France sous l'Ancien Régime
Partie du titre Numéro 105
Auteur Auteurs divers
Édité par Fanny Cosandey
Éditeur Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales
Date de première publication du titre 01 janvier 2005
Support Livre broché
Nb de pages 340 p.
ISBN-10 2-7132-2023-8
ISBN-13 978-2-7132-2023-4
GTIN13 (EAN13) 9782713220234
Référence 110806-01
Date de publication 01 janvier 2005
Nombre de pages de contenu principal 340
Poids 464 gr
Prix 26,00 €
 
110806-01


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Amélie Djourachkovitch, Yvan Leclerc
Province-Paris
Topographies littéraires du 19e siècle. Colloque de Rouen, 19 et 20 mars 1999