Les Voyageurs du Rhin



Les Voyageurs du Rhin


Editeur du volume Nikol Dziub
Préface de Frédérique Toudoire-Surlapierre

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Peut-on – du point de vue de l'imaginaire et du mythe, s’entend – parler du Rhin au singulier? Le fleuve, qui prend sa source dans les Grisons, en Suisse, et se jette dans la mer du Nord aux Pays-Bas, est un objet complexe, autour duquel se cristallisent des débats – voire des conflits – littéraires, philosophiques, esthétiques, culturels, mais aussi historiques, politiques, et même scientifiques. Aussi fallait-il, pour tenter de saisir le Rhin à la fois dans son unité et dans sa multiplicité, que se réunissent des chercheurs venus d’horizons disciplinaires divers: littéraires, historiens, historiens des idées, anthropologues, archéologues, géologues tentent ici de penser ensemble ce fleuve qui constitue, pour l’Europe, aussi bien une épine dorsale qu’une ligne de fracture.

Mais ce sont également – avant tout peut-être – les innombrables discours sur le Rhin que nous avons voulu analyser: nous avons ainsi interrogé les littératures française, allemande, alsacienne, suisse, belge, anglaise, américaine et nicaraguayenne, sans compter la philosophie, le cinéma, la peinture... Notre voyage au long du Rhin commence à l’Oligocène (c’est-à-dire en un temps où le fleuve n’existait pas encore en tant que tel) et s’achève (si tant est qu’il s’achève) à l’époque contemporaine: entre temps, nous avons entendu Erasme, Montaigne, Paracelse, Jacob Burckhardt, Lord Byron, Mary Shelley, D. H. Lawrence, Maurice Barrès, Guillaume Apollinaire, Henri Michaux et bien d’autres nous parler de ce fleuve « couvert de fables et de fantômes » (Victor Hugo).

Ancienne élève de l’ENS de Lyon et docteure en littératures française, générale et comparée, Nikol Dziub est actuellement titulaire de la bourse de recherche postdoctorale « Chaire Nizami Gandjavi » à l’Université de Haute-Alsace. Ses recherches portent en particulier sur les échanges intermédiaux (littérature, photographie, cinéma) et sur l’imaginaire des marges et des frontières.

Frédérique Toudoire-Surlapierre est Professeure de littérature comparée à l’Université de Haute-Alsace. Directrice de l’Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes, elle est l’auteure de nombreux essais, parmi lesquels Colorado (Minuit, 2015) et Téléphonez-moi. La Revanche d’Écho (Minuit, 2016).

Titre Les Voyageurs du Rhin
Édition Première édition
Editeur du volume Nikol Dziub
Éditeur ÉPURE - Éditions et Presses universitaires de Reims
BISAC Classifications thématiques LIT004130 LITERARY CRITICISM / European
BIC Classifications thématiques D Literature & literary studies
Dewey (abrégé) 800 Literature rhetoric & criticism
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 4024 Lettres
4027 Etudes littéraires générales et thématiques
Date de première publication du titre 13 décembre 2016
Support Livre broché
Nb de pages 326 p.
ISBN-10 2374960226
ISBN-13 9782374960227
Référence 120714-44
Date de publication 13 décembre 2016
Publication Reims, France
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 326
Nombre de mots 108170
Format 14,8 x 21 x 2,4 cm
Poids 427 gr
Prix 22,00 €
 
120714-44


Le Comptoir dans le Quartier latin

Venez découvrir notre espace de vente et d'animation. Vous y trouverez les ouvrages de nos éditeurs & tous les numéros de leurs revues.
Plus de renseignements
ici


Autres titres dans...

les domaines :