32 nouvelles irlandaises



32 nouvelles irlandaises


Édité par Élisabeth Hellegouarc'h

:: Résumé    :: Détails


La prééminence irlandaise dans le domaine de la nouvelle a souvent été remarquée par les commentateurs. De George Moore, Edith Somerville et Martin Ross jusqu’à nos jours, le genre a fleuri et rallié les écrivains aussi bien catholiques que protestants, ceux du Nord comme ceux du Sud. James Joyce, Sean O’Faolain, Edna O’Brien, Brian Friel et William Trevor ainsi que beaucoup d’autres qui méritent d’être connus témoignent de cette réussite. « L’importance du seanachie, explique David Marcus, conteur traditionnel, personnage central dans la vie irlandaise rurale jusqu’au XIXe siècle, doit expliquer la prédisposition de l’auteur irlandais du XXe siècle à choisir la nouvelle ».Ce succès, on le doit à la vigueur et à la souplesse de l’anglo-irlandais et à une perspective spécifiquement irlandaise. Ces nouvelles sont une critique des conditions de vie en Irlande, des portraits satiriques ou amusés, des regards qui plongent dans les âmes et dans les cœurs, une recherche de la vérité et de la joie. Elles ont la même intensité et la même densité que les nouvelles des maîtres russes dont elles s’inspirent parfois. Tchekhov marqua ainsi son empreinte sur Michael McLaverty et sur beaucoup d’autres. Certains de ces écrivains sont de véritables poètes en prose.

Titre 32 nouvelles irlandaises
Édition Première édition
Édité par Élisabeth Hellegouarc'h
Éditeur Presses universitaires de Caen
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 01 janvier 1992
Support Livre broché
Nb de pages 348 p.
ISBN-10 2905461705
ISBN-13 9782905461704
Référence C00004-45
Date de publication 01 janvier 1992
Nombre de pages de contenu principal 348
Format 16 x 24 cm
Poids 800 gr
Prix 18,29 €
 
C00004-45