Le battement de la vie



Le battement de la vie

Le corps naturel et ses représentations en Chine

Introduction de Brigitte Baptandier
Édité par Brigitte Baptandier



Anne-Christine Trémon

Anne-Christine Trémon est maître d'enseignement et de recherche à l’université de Lausanne, membre du Laboratoire d’anthropologie culturelle et sociale (LACS). Elle a effectué des séjours de recherche à l’Institut d’ethnologie de l’Academia Sinica à Taiwan, à l’Institut d’études avancées des Pays-Bas, à l’Institut Max Planck en anthropologie sociale de Halle et à l’University College de Londres. Elle a enseigné à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et au département de Sciences sociales de l’École normale supérieure (Ulm).

Sa première monographie, Chinois en Polynésie française. Migration, métissage, diaspora, est parue à la Société d’ethnologie en 2010. Ses enquêtes successives composent une ethnographie multisituée de la diaspora chinoise et, plus largement, de la « globalisation chinoise ». En discussion avec les études urbaines et migratoires, l’histoire globale, la socio-anthropologie économique et le tournant moral et éthique en anthropologie, sa réflexion porte également sur la recherche d’une définition élargie de la valeur qui intègre les dimensions d’échelle.


Product image
Anne-Christine Trémon
Pour la cause de l'ancêtre
Relation diasporique et transformations d'un village globalisé, Shenzhen, Chine
Recherches sur la Haute Asie
Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre

Dans la Chine des réformes et de l'ouverture, le sens conféré à l'émigration a changé, en même temps que la relation à la diaspora s'affaiblit. Les habitants de la mégapole de Shenzhen ne sont plus les pauvres paysans dépendants de leurs riches parents émigrés, même si persistent des liens moraux, affectifs, et symboliques.





121703-41


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :