L'Ambassadeur



L'Ambassadeur

Carlo Pasquali

Traduit par Dominique Gaurier

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


- Chapitre I – On définit l'ambassadeur et on le choisit
- Chapitre II – L'ambassadeur est appelé un porte parole, un serviteur et un envoyé
- Chapitre III – De quelle sorte les féciaux étaient-ils les ambassadeurs ?
- Chapitre IV – Des parlementaires, des hérauts et des autres envoyés de cette sorte
- Chapitre V – Du héraut et des ambassades qui exposent de nombreuses choses plus par des marques que par des mots
- Chapitre VI – L'ambassade est une invention de la nécessité
- Chapitre VII – Certains s’acquittent d’ambassades sans aucun titre. Conseil de ne pas envoyer une ambassade et cependant, de traiter la chose
- Chapitre VIII – Une seule [personne] ne peut s’acquitter de deux, ou d’un grand nombre d’ambassades, à l’exception des villes municipales. L’ambassadeur doit porter devant lui les titres de sa patrie. L’égalité et la concorde des ambassadeurs
- Chapitre IX – On donne une seule ambassade à plusieurs [personnes]. Des nombreuses ambassades
- Chapitre X – Des ambassades divines
- Chapitre XI – Entre qui les ambassades iront-elles proprement ?
- Chapitre XII – Quand des ambassades sont envoyées par des seigneurs improvisés et, à plus forte raison, par des brigands à ceux qui commandent de façon légitime
- Chapitre XIII – J’en rappelle d’autres entre qui des ambassades se sont dirigées. L’ambassade libre. [L’ambassade] votive
- Chapitre XIV – Sous la protection de quelle divinité se trouve l’ambassade et à quel parti de la République celle-ci a-t-elle été assignée ?
- Chapitre XV – Je souhaite une origine, des moyens, l’expérience des affaires humaines et l’éloquence dans une ambassade
- Chapitre XVI – Je souhaite des [qualités] extérieures dans un ambassadeur
- Chapitre XVII – A partir de quel ordre l’ambassadeur devra-t-il être choisi pour qu’il soit trouvé pourvu en ces mérites, qui garantissent à domicile et au service la protection de la République ?
- Chapitre XVIII – L’ambassade doit être donnée à des gens dignes, en tenant d’abord compte de la disposition des qualités intellectuelles. De l’âge de l’ambassadeur
- Chapitre XIX – En dehors de ce que j’ai dit ci-dessus, en donnant une ambassade, on cherche à atteindre des modèles de qualités intellectuelles et la manière d’agir de la vie
- Chapitre XX – Parfois, la nécessité commande que l’on donne des ambassades à ceux qui n’ont eu aucun rapport avec un parti de la République, les femmes n’en étant certes pas exceptées
- Chapitre XXI – L’ambassade s’appuie sur des commissions. Les commissions sont données verbalement, ou par écrit. On traite ici de l’une et de l’autre
[…]
- Chapitre LXXXV – Du rapport de l’ambassade
- Chapitre LXXXVI – Certaines autres choses qui regardent le rapport
- Chapitre LXXXVII – Des récompenses qui sont remises, une fois les ambassadeurs revenus

117204-29


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
M. M. Baldo Degli Baldeschi
Commentaire sur la Paix de Constance (1183)
Cahiers de l'Institut d'anthropologie juridique n° 46