Revue  : Cahiers Robinson, Artois Presses Université
• ISSN : 1253680
<<< 1 2
    retrier par date de publication

Product image
Aurélie Gille Comte-Sponville, Christine Prévost
Paul-Jacques Bonzon, à l'ombre des séries des oeuvres singulières
Cahiers Robinson n°48
Artois Presses Université

Ce numéro s'intéresse à la partie de l’œuvre de Paul-Jacques Bonzon qui n’entre pas dans le cadre des séries. Relire Bonzon permet aussi d’éclairer le développement de la littérature de jeunesse en ces décennies des Trente Glorieuses.



Product image
Francis Marcoin
Une radio pour la jeunesse
Cahiers Robinson n° 40
Artois Presses Université

Ce numéro a l'ambition d'ouvrir un champ d’études sur un sujet peu travaillé. Il adopte une perspective essentiellement historique et informative puisque les grandes émissions pour la jeunesse ont disparu. Il s'intéresse à de grands éducateurs, comme Lisa Tetzner ou Janusz Korczak.



Product image
Philippe Blondeau, Noëlle Benhamou
Roald Dahl, la fabrique d'un imaginaire
Artois Presses Université

Ce numéro porte sur un des auteurs pour la jeunesse les plus lus. Son œuvre est porteuse d'un imaginaire singulier, qui oscille entre l’humour et la cruauté, entre la morale et la dérision. On étudie les liens entre les œuvres pour adultes et celles la jeunesse, et on met l’accent sur des données biographiques.



Product image
Anne Besson
Séries et culture de jeunesse
Cahiers Robinson n° 39
Artois Presses Université

Cette livraison témoigne de la richesse renouvelée des travaux sur les séries romanesques et télévisées pour la jeunesse: on y explore la manière dont ces séries sont construites (espace, temps, personnages, intertextualité) et dont à leur tour elles influencent nos représentations de l'enfance et de l'adolescence, âges de formation.



Product image
Isabelle-Rachel Casta
Soigner, guérir, occire en littérature de jeunesse
Cahiers Robinson n° 43
Artois Presses Université

Différentes figures de « docteurs » peuplent la littérature de jeunesse. Ce sont ces contrastes, ces paradoxes et ces différentes incarnations que le présent Robinson évoque et rappelle, à la lumière de la devise « primum non nocere » du triangle hippocratique.



<<< 1 2


Le Comptoir des Presses


Facebook Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Nos éditeurs