Extrait

Oui. Le travail que nous faisons est une écriture sur le corps, une écriture charnelle. Bêtes de scène est l'amplification de cette écriture, car justement il n'y a pas de texte, de dialogues, d’histoire, d’intrigue, il n’y a ni personnage, ni rôle.
Le spectacle est pour moi un moment d’effacement total, dans lequel le protagoniste est le silence.