Princes et principautés au Moyen Âge



Princes et principautés au Moyen Âge

L'exemple de la principauté d'Évreux (1298-1412)
Philippe Charon


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Dans la contruction et l'affirmation de l'État royal au cours des XIVe et XVe siècles, les relations avec les grands feudataires ont été déterminantes. Ont tout aussi été déterminantes l’émulation et l’imitation réciproques pour la mise en place d’institutions, à tel point que l’on peut parler, pour certains de ces fiefs, d’États princiers. Dans cette problématique, l’ensemble territorial du XIVe siècle connu sous le nom de comté d’Évreux n’a toutefois pas retenu l’attention des historiens; du moins leur attention s’est-elle focalisée sur le rôle jugé malfaisant par l’historiographie royale du XIVe siècle et républicaine du xixe siècle, de son principal détenteur, Charles II (1332-1387), qui était aussi roi de Navarre. Or les comtes d’Évreux ont mis en place des cadres politiques, financiers, judiciaires et militaires comme des conditions d’exercice du pouvoir, qui constituent un exemple supplémentaire de la capacité des princes à doter leurs domaines d’institutions en tout point comparables à celles d’un État. De ce point de vue, l’étude de leur principauté vient donc combler un vide historiographique. Elle consacre également d’amples développements, nourris de la méthode prosopographique, aux acteurs et promoteurs de ces institutions, et apporte par ce biais un éclairage inédit sur les relations entre les comtes et leurs officiers, les comtes et leurs vassaux, et sur celles des uns et des autres avec la royauté. Elle ne s’arrête pas à la conquête ordonnée par Charles V en 1378: la principauté d’Évreux a de fait perduré de manière originale jusqu’à la renonciation officielle par Charles III (1361-1425) à l’héritage normand de ses mère et père mais aussi aux comtés de Champagne et de Brie. Il rappelait ainsi que sa grand-mère Jeanne de France, fille de Louis X le Hutin, avait été spoliée de son héritage champenois… mais aussi royal. Le destin du comté d’Évreux renvoie donc à celui de la dynastie des Valois, à laquelle il est étroitement mêlé. Ce travail, qui est le résultat d’une thèse de doctorat soutenue en 2006, est donc une contribution tant à l’histoire des principautés qu’à celle de l’histoire générale du XIVe siècle.
Philippe Charon, archiviste paléographe (1991), diplômé de l’Institut national du patrimoine et docteur en histoire médiévale de l’université de Paris-I, est directeur des archives départementales de Loire-Atlantique. L’ensemble de ses travaux est consacré à la maison d’Évreux-Navarre au XIVe siècle, et il travaille actuellement à une biographie de Charles II.

Titre Princes et principautés au Moyen Âge
Sous-titre L'exemple de la principauté d'Évreux (1298-1412)
Édition Première édition
Auteur Philippe Charon
Éditeur École nationale des chartes
BISAC Classifications thématiques HIS037010 -DUP DEPRECATED - HISTORY / Medieval
HIS013000 HISTORY / Europe / France
Dewey (abrégé) 944 General history of Europe; France & Monaco
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3378 Histoire générale et thématique
3386 Moyen Age
3383 France
Date de première publication du titre 17 février 2014
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: NHD      94 Qualificateur de lieu Thema: 1DDF      93 Classification thématique Thema: NHDJ
Avec Index ; Bibliographie
Support Livre broché
Nb de pages 1088 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2357230363
ISBN-13 9782357230361
Référence 116871-95
Date de publication 17 février 2014
Nombre de pages de contenu principal 1088
Illustrations 12 Illustrations
8 cartes
4 figures
Format 16 x 23,5 x 6 cm
Poids 1658 gr
Prix 55,00 €
 
116871-95


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
M. Jean-Louis Roch
Un Autre monde du travail
La draperie en Normandie au moyen âge