Le centrisme en France aux 19e et 20e siècle



Le centrisme en France aux 19e et 20e siècle

Un échec ? Colloque organisé par le Centre aquitain d'histoire moderne et contemporaine de l'université Michel de Montaigne-Bordeaux III, l'Institut universitaire de France, la Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine et le Comité d'histoire politique parlementaire

Édité par Sylvie Guillaume, Sylvie Guillaume

:: Résumé    :: Détails


Les études, issues du colloque et réunies dans le volume, expliquent les échecs du centrisme en France. La culture politique française ne reconnaît pas ce qui n’est ni la droite, ni la gauche. Le centriste est bien souvent celui qui évolue de la gauche vers la droite au gré des circonstances et par ambition personnelle. Le centrisme n’a pas sa place dans une culture politique marquée par le conflit. Le conflit, qui peut aussi s’identifier au consensus, est circonstanciel, construit mais rarement intériorisé. On peut donc s’interroger sur cette image négative qui n’est pas celle que l’on trouve dans tous les pays européens, où il existe sans doute une forte tradition de culture libérale ou chrétienne-démocrate et où le poids du parti communiste est plus faible qu’en France.

Titre Le centrisme en France aux 19e et 20e siècle
Sous-titre Un échec ? Colloque organisé par le Centre aquitain d'histoire moderne et contemporaine de l'université Michel de Montaigne-Bordeaux III, l'Institut universitaire de France, la Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine et le Comité d'histoire politique parlementaire
Éditeur Publications de la Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine
Mots clés Histoire de France
Date de première publication du titre 2005
Support Livre broché
Nb de pages 184 p.
ISBN-10 2-85892-317-5
ISBN-13 978-2-85892-317-5
GTIN13 (EAN13) 9782858923175
Référence 110840-24
Année de publication 2005
Nombre de pages de contenu principal 184
Poids 274 gr
Prix 15,00 €
 
110840-24