<I>Onirocosmos</I>



Onirocosmos

Henri Michaux et le rêve
Romain Verger


:: Résumé    :: Détails


L’attitude de Henri Michaux face au monde onirique est profondément ambiguë. D’un côté, il ne cesse de dénigrer le rêve, de lui ôter tout pouvoir de sens et de révélation. Son œuvre peut se lire comme une illustration des pouvoirs du moi conscient contre les assauts de l’inconscient. Sans doute est-ce pour lui une façon de se différencier de la tradition surréaliste, favorable à l’utilisation littéraire des rêves. D’un autre côté, l’écrivain s’est constamment intéressé à l’onirisme en pratiquant une forme d’écriture du rêve éveillé, des hallucinations aux demi-sommeils, qui apparaît comme une transfiguration du rêve inconscient. Après avoir saisi la profonde ambivalence de l’écrivain, l’auteur de l’ouvrage aborde la question de la psychanalyse, confrontant l’onirocosmos à la problématique freudienne de l’inconscient. L’attitude de l’écrivain envers le rêve demeure en définitive paradoxale, soucieuse de dévoiler la souffrance du moi tout en préservant sa cohérence et sa primauté sur le délire des songes.

Titre Onirocosmos
Sous-titre Henri Michaux et le rêve
Auteur Romain Verger
Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle
Date de première publication du titre 2004
Support Livre broché
Nb de pages 336 p.
ISBN-10 2-87854-288-6
ISBN-13 978-2-87854-288-2
GTIN13 (EAN13) 9782878542882
Référence 019907-23
Année de publication 2004
Nombre de pages de contenu principal 336
Poids 410 gr
Prix 20,00 €
 
019907-23


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :


autre suggestion :

Product image
Gil Charbonnier
Le Journal de Larbaud
Cahiers Valery Larbaud n° 44