Lampes céramiques signées



Lampes céramiques signées

Définition critique d'ateliers du Haut Empire
Jacqueline Bonnet


:: Résumé    :: Détails


Résumé d'une thèse de troisième cycle, cet ouvrage propose une étude originale de lampes romaines du Haut Empire. L'auteur a en effet appliqué à celles-ci une méthode réservée le plus souvent aux vases sigillés, fondée sur l'analyse systématique des associations signature/forme/décor. Le but poursuivi était de vérifier une hypothèse - l'existence de répertoires liés régulièrement, voire de façon spécifique, à chaque signature - et de donner corps, du même coup, à une réalité artisanale : l'atelier. Les résultats obtenus sont très encourageants : des relations privilégiées sont apparues entre divers potiers et l'usage insuffisamment critique que beaucoup font encore des chronologies typologiques a pu être remis en cause. Ce travail appelle la constitution progressive de corpus de référence (marques et poinçons décoratifs) et de répertoires de formes particularisées qui donneront à la lampe sa pleine signification de témoin archéologique et feront sortir de l'obscurité un nouvel artisanat.

Titre Lampes céramiques signées
Sous-titre Définition critique d'ateliers du Haut Empire
Partie du titre Numéro 13
Auteur Jacqueline Bonnet
ISSN 0769010X
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Date de première publication du titre 01 janvier 1988
Support Livre broché
Nb de pages 224 p.
ISBN-10 2-7351-0248-3
ISBN-13 9782735102488
Référence 003274-17
Date de publication 01 janvier 1988
Nombre de pages de contenu principal 224
Poids 670 gr
Prix 32,78 €
 
003274-17


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :