Etudes de lettres, n°312, 3/2020

1980 - L'an zéro du monde contemporain?
Jérôme MEIZOZ,Gilles PHILIPPE
Date de publication
19 novembre 2020
Résumé
Pour vous, ou dans votre domaine, de quoi l'année 1980 est-elle le nom? Telle est ici la question posée aux chercheuses et chercheurs de la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne. Cette aventure interdisciplinaire interroge le possible seuil que représente 1980 tant pour les historiens de la littérature qui retiennent usuellement cette date comme l'an zéro de notre contemporanéité que pour bien des sociologues qui font naître en 1980 les premiers enfants de la "génération Y", celle qui dicte aujourd'hui la norme esthétique et idéologique.La mosaïque des réponses apportées à cette question dessine une sorte de portrait chinois de l'an huitante en une cinquantaine de tesselles littéraires, artistiques, culturelles, sociales, politiques, scientifiques, technologiq ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
20.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 00142026
Date de première publication du titre 19 novembre 2020
ISBN 9782940331734
EAN-13 9782940331734
Référence 124435-85
Nombre de pages de contenu principal 250
Format 15.5 x 22.5 x 1.4 cm
Poids 456 g

Jérôme Meizoz, Gilles Philippe — De quoi l'année 1980 est-elle le nom ? (p. 9-12)

Sociétés

Cédric Margot, Gilles Merminod — "Huitante" ou "quatre-vingts"? (Im)mobilité et stratification sociale à l'université (p. 15-20)
David Bouvier — Ithaque 1980 (p. 21-26)
Marta Caraion — Théories et ruses du quotidien: Bucarest 1980 (p. 27-32)
Nicola Pozza — Inde, pays protéiforme: là où tout a commencé (p. 33-38)
Hadrien Buclin — Politique suisse et patriarcat: le débat de 1980 sur la rente de retraite des femmes mariées (p. 39-42)
Marie-Hélène Côté —De français canadien à québécois à laurentien: la résolution de trois siècles de débats terminologiques (p. 43-46)
Thérèse Jeanneret, Anne-Christel Zeiter —L'avènement de la didactique des langues étrangères: entre humanisme et néolibéralisme (p. 47-50)
Audrey Loetscher — The picnic is over… or maybe not: impératif de croissance vs protection de l'environnement, ou l'impossible conciliation (p. 51-54)
Aris Xanthos — 1980: quand l'utilisateur rencontre l'ordinateur (p. 55-58)
Marie Sandoz — Une télévision satellite suisse? Libéralisation de l'audiovisuel public et "nouveaux médias": l'année 1980 (p. 59-62)
François Vallotton, Anne-Katrin Weber — Un scandale télévisuel dans l'été chaud zurichois (p. 63-68)
Marc Escola — L'avenir sans illusions (p. 69-72)

Savoirs

Antonin Wiser, Katia Schwerzmann — Derrida, Kittler et le calendrier des post- (p. 75-80)
Jacob Lachat — L'historiographie au miroir (p. 81-84)
Pierre Voelke — "Un Eichmann de papier": Pierre Vidal-Naquet et le négationnisme (p. 85-90)
Danièle Tosato-Rigo — Menocchio, meunier du Frioul: a star is born (p. 91-94)
Vivien Poltier — Les raisons d'un travestissement (p. 95-98)
Jérôme Jacquin — 1980: Du sens pratique de gravir une échelle. Bourdieu et Ducrot sur le toit du monde (p. 99-102)
Anita Auer — Sociolinguistique historique: la naissance d'une nouvelle discipline (p. 103-106)
Marianne Kilani-Schoch — Arbitraire ou motivation des structures linguistiques? Le tournant de 1980 (p. 107-112)
Gilles Philippe — L'an zéro du "moment énonciatif"? (p. 113-116)
Adrienne Petit — 80 année rhétorique (p. 117-120)
Léonard Burnand — Le renouveau constantien (p. 121-124)
Alain Corbellari — 1980: Paul Zumthor prend sa retraite (p. 125-128)

Littératures

Julie Crohas Commans — Premières. Les Lettres au féminin en 1980 (p. 131-134)
Valérie Cossy — 1980: un écrivain romand est une femme (p. 135-140)
Martine Hennard Dutheil de la Rochère — Angela Carter lectrice de Colette, ou les affinités électives (p. 141-146)
François Demont — Gracq et la modernité fragmentaire (p. 147-150)
Stéphane Maffli — Gary/Ajar: la mort du double auteur (p. 151-154)
Arnaud Buchs — Le retour de l'auteur (p. 155-158)
Nicolas Rieder — 1980. L'encyclopédie en colonne (p. 159-162)
Alexeï Evstratov — La littérature in a twilight zone: Entre le chien et le loup de Sasha Sokolov (p. 163-168)
Joël Zufferey — Une fable postmoderne aux sentiers qui bifurquent: Le Nom de la rose d'Umberto Eco (p. 169-174)
Alberto Roncaccia — Giorgio Bassani 1980 (p. 175-180)
Cesare Pomarici — Paolo Volponi, Il lanciatore di giavellotto: régler ses comptes avec son propre passé (p. 181-184)
Mathilde Zbaeren — Partenaire silencieux (p. 185-190)

Cultures

Kornelia Imesch — L'an zéro du monde contemporain à la Biennale de Venise: de Aperto à une Strada Novissima (p. 193-196)
Nicolas Gex — Controverse scientifique ou politique? Marcel Bénabou persona non grata à la Fondation Hardt (p. 197-200)
Raphaël Baroni, Raphaël Oesterlé — RAW: la fin de la puberté pour la bande dessinée américaine (p. 201-204)
Pierre Raboud — Opéra des émeutes: les musiques jeunes, de la rue à la reconnaissance (p. 205-208)
Gaspard Turin — De l'hégémonie de l'artiste individuel dans la musique populaire (p. 209-212)
Claude Meyer — Accords sous tension. La redéfinition du contrat social dans l'album Répression (p. 213-216)
Camille Vorger — La chanson de Renaud ou l'émergence d'un flow nouveau (p. 217-224)
Alain Boillat — Les voix narratives de Mon oncle d'Amérique (p. 225-230)
Émilien Sermier — De la poésie couturière: la collection automne-hiver d'Yves Saint Laurent (p. 231-236)
Jérôme Meizoz — Édition indépendante, librairie et grande distribution: un tournant décisif (p. 237-240)
Stéfanie Braendly — L'Âge d'Homme: prix Nobel et lettres de noblesse (p. 241-244)
Marc Atallah, Colin Pahlisch — Naissance du cyberpunk: quand le numérique devint métaphore… (p. 245-250)

Pour vous, ou dans votre domaine, de quoi l'année 1980 est-elle le nom? Telle est ici la question posée aux chercheuses et chercheurs de la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne. Cette aventure interdisciplinaire interroge le possible seuil que représente 1980 tant pour les historiens de la littérature qui retiennent usuellement cette date comme l'an zéro de notre contemporanéité que pour bien des sociologues qui font naître en 1980 les premiers enfants de la "génération Y", celle qui dicte aujourd'hui la norme esthétique et idéologique.La mosaïque des réponses apportées à cette question dessine une sorte de portrait chinois de l'an huitante en une cinquantaine de tesselles littéraires, artistiques, culturelles, sociales, politiques, scientifiques, technologiques, philosophiques et intellectuelles.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire