Nouvelles Questions Féministes, vol. 36(1)/2017



Nouvelles Questions Féministes, vol. 36(1)/2017

Nouvelles formes de militantisme féministe 1

Coordination éditoriale de Martine Chaponnière, Patricia Roux, Lucile Ruault



Lucile Ruault

Lucile Ruault est doctorante en sociologie politique au Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS) et attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université de Lille. Elle prépare une thèse sur les mobilisations de femmes pour l’appropriation d’un pouvoir sur leur corps et une prise en charge autonome de leur santé dans les années 1970, qu’elle étudie à partir des MLAC et des collectifs de selfhelp en France. Elle a récemment publié «La circulation transnationale du
self-help féministe: acte 2 des luttes pour l’avortement libre?» (Critique internationale, 1 (70), 2016) et, avec Marie Mathieu, «Prise en charge et stigmatisation des avortantes dans l’institution médicale: la classe des femmes sous surveillance» (Politix, 27 (107), 2014).

Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Coordination éditoriale de Lucile Ruault

Product image
Martine Chaponnière, Patricia Roux, Lucile Ruault
Nouvelles Questions Féministes, vol. 36(2)/2017
Nouvelles formes de militantisme féministe (II)
Éditions Antipodes

Qu'est-ce qui fonde aujourd’hui la légitimité d’agir pour les jeunes féministes? Cette question traverse l’ensemble des articles de ce numéro, qui montrent notamment que les luttes ne sont estimées légitimes que si elles prennent en compte la diversité des discriminations vécues par les...






121351-64


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Fabienne Malbois, Françoise Messant, Gaël Pannatier, Patricia Roux, Marilène Vuille
Nouvelles Questions Féministes, vol.28(3)/2009
Théories anglophones du genre