Banquiers et diplomates suisses (1938-1946)



Banquiers et diplomates suisses (1938-1946)



:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


1 Les données d'un problème complexe :

Les relations entre banquiers et diplomates suisses (1938-1946)

1.1 Recherches historiques et questions ouvertes

1.2 Les débats et les travaux sur la Suisse et la Seconde Guerre mondiale

1.3 Les objectifs du présent ouvrage

1.4 Fil conducteur de cet ouvrage synthétique

2 Analyse géographique des relations financières extérieures de la Suisse 

Comment se présentent en 1938 les relations économiques de la Suisse avec le monde ?

2.1 Aperçu de la répartition géographique des avoirs suisses dans le monde

2.2 Récapitulation : avoirs suisses et actifs bancaires à l'étranger

2.3 Aperçu sur les avoirs étrangers en Suisse

3 Pouvoirs publics, milieux bancaires et relations internationales de la Suisse 

3.1 L'Association suisse des banquiers et son rôle dans la politique étrangère de la Confédération

3.2 Attitudes des autorités fédérales à l'égard de la place financière suisse

3.3 Les finances fédérales sous le choc de la guerre et le poids des emprunts

3.4 Problèmes financiers et appareil diplomatique suisse : la création et le développement de la section du contentieux et des intérêts privés à l'étranger du DPF

3.5 Quelques aspects des relations entre l'État fédéral et les banques suisses de 1938 à 1946

4 Banquiers et diplomates suisses face à l’Allemagne à la fin des années 1930 

4.1 Les rencontres multilatérales dans le cadre de la Banque des règlements internationaux (BRI)

4.2 Les négociations sur la prorogation des dettes allemandes à court terme

4.3 Les négociations dans le cadre des accords de compensation

5 Banquiers et diplomates suisses face à la France à la fin des années 1930 

5.1 Les capitaux français en Suisse

5.2 L’accord en vue d’éviter la double imposition

5.3 Les emprunts français

6 L’année 1940 : bouleversements, nouvelles orientations et continuités 

6.1 Quatre problèmes majeurs pour la place financière suisse

6.2 Le projet de crédit bancaire à la Grande-Bretagne

6.3 Les négociations avec l’Allemagne

6.4 Les relations avec la France : secret bancaire et blocages des avoirs

6.5 Les facilités financières pour l’Italie

6.6 Les relations avec les États-Unis

6.7 Quelles fonctions pour les banques suisses dans l’« Europe nouvelle » ?

7 Banquiers et diplomates suisses dans l’Europe sous hégémonie allemande

7.1 Les relations avec les dirigeants et clients allemands

7.2 La BNS, le IIIe Reich et la diplomatie suisse

7.3 Les aryanisations

7.4 L’Alsace française ou allemande ?

7.5 La France de Vichy, les diplomates et les banquiers suisses

7.6 Les relations avec l’Italie fasciste

7.7 Les atouts de la place financière et la diplomatie suisses de 1940 à 1945

8 Banquiers et diplomates suisses face aux alliés (1940-1945)

8.1 Importance et problèmes des relations avec les Alliés anglo-saxons

8.2 Les pressions alliées sur la place financière suisse

8.3 Le maintien des relations financières avec l’Allemagne

8.4 Les relations financières avec les États-Unis

8.5 Les négociations financières du printemps 1945

9 La Suisse, ses problèmes et ses atouts d’une guerre à l’autre

9.1 L’économie suisse et la reconstruction de l’Europe

9.2 Les relations financières avec la France gaulliste (1944-1945)

9.3 Les relations difficiles avec les États-Unis

9.4 Les négociations à Washington en 1946

9.5 Les avoirs en déshérence (1945-1947)

9.6 Diplomates suisses, coffres blindés et rideau de fer (1944-1946)

10 Conclusion : croix blanche et coffres-forts 

 

113361-64


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :