Les inscriptions de Paphos



Les inscriptions de Paphos

La cité chypriote sous la domination lagide et à l'époque impériale
Jean-Baptiste Cayla


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Sous la domination lagide et à l'époque impériale, la cité chypriote de Paphos connaît un développement singulier. D'un côté, près de la Paphos moderne, s'étendent les remparts d'une nouvelle ville portuaire, importante base navale des Lagides, qui deviendra la capitale de la province romaine de Chypre. D'un autre côté, à une quinzaine de kilomètres à l'est, au village de Kouklia, se trouve le très ancien et très fameux sanctuaire d’Aphrodite Paphienne, autour duquel s’étendait l’ancienne cité royale jusqu’à la fin de l’époque classique. Les inscriptions ne sont plus rédigées à l’aide du syllabaire qu’utilisaient les rois chypriotes. Elles affichent dans les lieux symboliques de la cité la présence d’un pouvoir dont le centre est ailleurs, à Alexandrie ou à Rome. Ce sont pour la majorité des inscriptions honorifiques et des dédicaces gravées sur des bases de statues dressées dans le sanctuaire poliade (site de Palaipaphos), à la fois mise en scène du pouvoir et des élites, et collection offrant aux yeux des visiteurs la mémoire prestigieuse de la cité. D’autres documents ont été mis au jour lors de fouilles de la ville nouvelle, dite Néa Paphos, ou proviennent de découvertes sporadiques faites dans divers sites de la chôra paphienne.

Cette documentation épigraphique figure les relations de la cité avec les Ptolémées, puis avec le pouvoir romain. Elle donne des informations variées sur la société paphienne, sur les courtisans et les fonctionnaires lagides, sur les très nombreuses troupes de mercenaires du IIe s. av. J.-C., sur l’administration romaine, sur les institutions de la cité, sur les prêtres et les cultes. Elle permet en particulier de réfléchir sur les liens entre les cultes locaux et le culte des souverains et, par ailleurs, sur la nature de la polis chypriote et les modalités de sa romanisation.

Le présent ouvrage rassemble et commente un peu plus de trois-cent-cinquante textes, gravés entre la fin du IVe s. av. J.-C. et le VIIe s. ap. J.-C., pratiquement tous vérifiés sur la pierre ou sur estampage. Des corrections et de nouvelles datations sont parfois proposées, qui donnent de nouveaux éclairages. Le corpus proprement dit est précédé d’une introduction et d’un aperçu historique, qui dessine une silhouette de la cité et donne une vue synthétique des principaux apports de l’épigraphie à l’histoire de la cité. Enfin, ce livre est avant tout conçu comme un outil, avec, notamment, des indices détaillés et de nombreuses photographies

Titre Les inscriptions de Paphos
Sous-titre La cité chypriote sous la domination lagide et à l'époque impériale
Édition Première édition
Auteur Jean-Baptiste Cayla
ISSN 19554982
Éditeur MOM Éditions
BISAC Classifications thématiques ARC014000 ARCHITECTURE / Historic Preservation
BIC Classifications thématiques HD Archaeology
Dewey (abrégé) 900 History
Public visé 05 Enseignement supérieur
CLIL (Version 2013 ) 3385 Antiquité
Date de première publication du titre 31 mai 2018
ONIX Adult Audience Rating      01 Tout public adulte
Avec Index ; Bibliographie ; Notes
Support Livre broché
Nb de pages 566 p. Index . Bibliographie . Notes .
Details de produit A4
ISBN-10 235668056X
ISBN-13 9782356680563
Référence 122583-77
Date de publication 31 mai 2018
Publication Lyon, France
Nombre de pages de contenu principal 566
Illustrations 318 Illustrations
inset maps
Format 21 x 29,7 x 3,2 cm
Poids 2025 gr
Prix 68,00 €
 
122583-77


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :