Machination, intrigue et résolution



Machination, intrigue et résolution

Une histoire plurielle de la préméditation

Coordination éditoriale de Anne-Claude Ambroise-Rendu, Frédéric Chauvaud

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


En 1898, consacrant sa thèse de doctorat à la préméditation, l'avocat Henri Legrand notait l’absence d’ouvrages existant en France sur la question et ajoutait que la nécessaire modernisation du Code imposait de réfléchir à la pertinence de cette notion. Cet appel, demeuré sans écho, invite à rouvrir le dossier pour analyser les théories, suivre les pratiques et s’interroger sur les discours qui accompagnent la prise en compte de la préméditation et les enjeux qu’elle mobilise. Car ce qui n’est pas exactement une spécificité française n’est pas non plus une réalité universelle: la Grande-Bretagne et les États-Unis ne tiennent pas compte de la préméditation dans l’évaluation des crimes, tandis que le Pérou et le Mexique, s’ils l’admettent, n’en font pas une circonstance aggravant les pénalités.
Nombreux sont les juristes, les psychologues et les criminologues qui ont insisté sur la nécessité de prendre en compte la durée pour mieux comprendre l’infraction – crime ou délit – et en évaluer précisément la gravité. Dès les années 1930, ces spécialistes distinguent trois étapes: la phase psychologique, la phase préparatoire qui peut être plus ou moins longue et qui correspond à la préméditation, et la troisième et dernière phase, celle de l’exécution. De manière plus pragmatique, des lexicographes considèrent que la préméditation est tout simplement une « décision prise d’avance ».
Or, en posant la question de la préméditation, c’est moins le crime que l’on examine que l’individu et l’énigme du passage à l’acte, suggérant que la prise en compte de la préméditation permettrait de distinguer plusieurs catégories de criminels, les « professionnels » et les « occasionnels ». C’est à ces questions, qui sont d’une actualité toujours criante, que ce livre se propose de répondre en les inscrivant dans le temps long, du XVIe siècle à nos jours, et en multipliant les approches afin de saisir la préméditation entre les discours et les pratiques.

Titre Machination, intrigue et résolution
Sous-titre Une histoire plurielle de la préméditation
Édition Première édition
Coordination éditoriale de Mme Anne-Claude Ambroise-Rendu, M. Frédéric Chauvaud
Collection Constellations
ISSN 19540671
Éditeur Presses universitaires de Limoges
BISAC Classifications thématiques LAW000000 LAW
BIC Classifications thématiques L Law
Dewey (abrégé) 340 Law
Public visé 01 Grand public
05 Enseignement supérieur
US Library of Congress classification (LCC) K CLASS K - LAW
IBIC-Listado de categorías (Esp) L DERECHO
Tabla de materias ISBN (Esp) 34 Derecho en general.
CLIL (Version 2013 ) 3259 DROIT
CCE SOGGETTO (Classificazione commerciale editoriale) L DIRITTO
Description public visé tout public
Date de première publication du titre 28 février 2017
ONIX Adult Audience Rating      02 Avertissement de contenu
Support Livre broché
Nb de pages 254 p.
ISBN-10 2842877489
ISBN-13 9782842877484
Référence 121137-29
Date de publication 28 février 2017
Publication Limoges, France
Contenu du produit Text (eye-readable)
Nombre de pages de contenu principal 254
Illustrations 5 Illustrations
5 illustrations, couleur
tableaux
Format 15,5 x 24 x 1,4 cm
Poids 394 gr
Prix 20,00 €
 
121137-29


Le Comptoir dans le Quartier latin

Venez découvrir notre espace de vente et d'animation. Vous y trouverez les ouvrages de nos éditeurs & tous les numéros de leurs revues.
Plus de renseignements
ici


Autres titres dans...

la collection :


les domaines :