L'école et la nation



L'école et la nation

Actes du séminaire scientifique international. Lyon, Barcelone, Paris, 2010

Édité par Benoit Falaize, Charles Heimberg, Olivier Loubes

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Avant-propos

Antoine Prost – Introduction

Première partie – Construction et déconstruction du roman scolaire de la nation

Chapitre I – Éclairage international

Jocelyn Létourneau – L'enseignement de l'histoire et l'avenir de la nation. Le cas du Québec ;
Charles Heimberg – L'histoire scolaire édifiante de la Suisse. Une construction complexe entre mythes, clichés et prétendue vraisemblance ;
Peter Carrier – L'ambiguïté du sentiment national à l'école en Allemagne contemporaine face au souvenir de la Shoah ;
Pablo Pineau – Escuela, Nación y Bildungsroman. El caso argentino/École, nation et Bildungsroman : le cas argentin ;
Avner Ben-Amos – L’histoire du conflit israélo-arabe dans les manuels d’histoire en Israël : entre le déni et l’acceptation.

Chapitre II – Écrire le roman scolaire de la nation : le cas français

Annie Bruter – L’enseignement de l’histoire nationale à l’école primaire avant la IIIe République ;
Olivier Loubes – L’école et les deux corps de la nation en France (1900-1940) ;
Rémy Handourtzel – Vichy ou l’échec de « l’école nationale » (été 1940 – été 1944) ;
Vincent Chambarlhac – « L’Histoire était-elle donc devenue si dangereuse ? » L’histoire dans L’école et la nation, revue du Parti communiste français, autour de 1974 ;
Anne-Marie Chartier – L’usage de la littérature dans les apprentissages scolaires : une entrée nationale ;
Jean-Pierre Chevalier – La géographie scolaire et l’idée de nation en France au XIXe siècle.

Deuxième partie – La « diversité », la pluralité identitaire et l’école

Chapitre III – Les articulations scolaires espagnoles

Ramón López Facal – L’enseignement de l’histoire en Galice ;
Rafael Valls Montés – El currículum y los manuales escolares de historia y de geografía en la Educación Secundaria valenciana (1990-2010)/Le programme et les manuels scolaires d’histoire et de géographie dans l’enseignement secondaire valencien (1990-2010) ;
Montserrat Oller i Freixa – Le curriculum de sciences sociales de la Catalogne et la construction identitaire ;
Neus González Monfort, Joan Pages Blanch, Antoni Santisteban Fernández – Une recherche sur l’enseignement de l’histoire et des sciences sociales dans des contextes multiculturels en Catalogne ;
Antoni Santisteban Fernández – Le traitement de la diversité à l’école dans l’enseignement des sciences sociales, de l’histoire et de la géographie ;
Luci Nussbaum – Socialisation langagière et construction des identités ;
Francisco F. García Pérez et F. Javier Merchán Iglesias – La construcción de la identidad nacional en las escuelas de Andalucía/La construction de l’identité nationale dans les écoles d’Andalousie.

Chapitre IV – Le local, le régional, l’État

Nadège Ragaru – « Le sang de notre sang, la chair de notre chair » : l’enseignement de la nation en Bulgarie communiste ;
Diane Vincent – Langues nationales, variétés régionales et immigration. Les défis de l’école en français au Québec ;
Corinne Bonafoux – L’enseignement de l’Europe au collège, imitation ou dépassement du roman national ?
Elli Lemonidou, Giorgos Kokkinos, Panayotis Kimourtzis – La question de la diversité à travers l’enseignement des questions « sensibles ». L’exemple de l’extermination de la communauté juive de Rhodes.

Chapitre V –  Les enjeux de la diversité à l’école

Françoise Lorcerie – L’école et la diversité : faits et décisions ;
Marie Mc Andrew – Majorités fragiles, pluralisme et éducation : les leçons de l’enseignement de l’histoire au Québec ;
Elizabeth Hanauer – Histoire nationale et multiculturalisme : l’enseignement de l’histoire afro-américaine en débat ;
Anne-Marie Thiesse – Différences acceptables, souhaitables, intolérables ;
François Audigier – Diversité culturelle et/ou inégalités sociales. Comment dire le Monde ?

Troisième partie – L’école et la dimension impériale

Chapitre VI – Des empires

Korine Amacher – L’Empire russe dans les manuels d’histoire de Russie ;
Maria Neagu – Dans l’ombre de l’Autre. Les avatars de la na(rra)tion historique moldave à travers les manuels scolaires, 1918-2006 ;
Torahiko Terada – Évolution des illustrations des manuels scolaires utilisés à Taïwan au temps de la colonisation japonaise ;
Liliana Deyanova – Entre deux empires : les manuels scolaires bulgares au XXe siècle ;
László Lajtai – École et nation dans la Hongrie d’avant 1848. Le discours national des manuels scolaires d’histoire hongroise dans un empire multiethnique ;
Jean-Robert Henry – L’irruption du fait national dans la mise en scène littéraire de l’école coloniale algérienne.

Chapitre VII – Enseignement et colonies

Catherine Coquery-Vidrovitch – La mentalité impériale. Construction et déconstruction scolaire de la période coloniale à nos jours ;
Françoise Lantheaume – L’empire dans l’enseignement de l’histoire en France : de la promesse au fardeau ;
Marc Depaepe – Sous le signe du paternalisme : les politiques éducatives au Congo belge, 1908-1960.

Chapitre VIII – Les contextes post-coloniaux

Lydia Ait Saadi Bouras – L’histoire nationale algérienne à travers ses manuels scolaires d’histoire ;
Amadou Fall – L’école et la nation au Sénégal de 1960 à nos jours. L’histoire d’un malentendu ;
Laurent Wirth – Place de « l’héritage impérial » dans l’enseignement de l’histoire

Contrepoint – La question des sources

Myriam Boyer – L’école et la nation dans les collections des musées européens de l’école et de l’éducation.

Philippe Joutard – Postface

115263-46


Le Comptoir dans le Quartier latin

Venez découvrir notre espace de vente et d'animation. Vous y trouverez les ouvrages de nos éditeurs & tous les numéros de leurs revues.
Plus de renseignements
ici


Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Françoise Gavillet-Mentha
Un métier désenchanté
Parcours d'enseignants secondaires (1970-2010)
Existence et société