Socialisme et sociologie



Socialisme et sociologie





Bruno Karsenti

Source: http://lier.ehess.fr/index.php?952

Né en 1966, Bruno Karsenti a enseigné aux universités d'Aix-Marseille, de Lyon, de Paris I, avant de rejoindre l’EHESS où il ensigne depuis 2006. Il a dirigé l’IMM et le GSPM entre 2009 et 2013.

Il a étudié la tradition sociologique et anthropologique, et la place qu’elle occupe dans la formation de la pensée politique moderne. Son approche des questions politiques se fonde sur l’apport spécifique des sciences sociales et le déplacement conceptuel qu’elles opèrent. Il a publié des livres consacrés à Mauss, Durkheim et Comte, a édité certaines œuvres de Tarde, de Lévy-Bruhl, ou encore de Bergson. Il a analysé le paradigme structural, pragmatiste et phénoménologique en sciences sociales. Il s’est aussi attaché à suivre la voie de la psychanalyse dans la définition d’une identité collective de type proprement politique. DansD’une philosophie à l’autre, paru en 2013, il caractérise et illustre la nouvelle pratique de la philosophie qu’induit la prise en compte des sciences sociales comme formation de savoir et pratique de connaissance constitutives de ce qu’on nomme modernité.

En 2013, la médaille d’argent du CNRS lui a été décernée pour l’ensemble de ses travaux.


Product image
Robert Boyer, Colin Crouch, Marie Cuillerai, Yves Duroux, Jürgen Habermas, Bruno Karsenti, Benjamin Lemoine, Jean-Michel Rey, Wolfgang Streeck
La dette souveraine
État et économie politique
Raisons pratiques n° 26
Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales

Depuis la crise de 2008, la question de la dette publique s'est imposée sur le devant de la scène politique. Loin d'être réductible à une question de bonne gestion financière, la dette, dans sa forme contemporaine, reconfigure profondément les rapports entre l’État et ses citoyens et va jusqu’à mettre en question la souveraineté de l'État-nation.



Product image
Émile Durkheim, Bruno Karsenti
L'Allemagne au-dessus de tout.
Commentaire à vive voix
Audiographie n° 11
Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales

Dans ce texte de 1915, Émile Durkheim revient sur l'origine de la Première Guerre mondiale. Selon lui, son déclenchement ainsi que la conduite de l'Allemagne durant la guerre ne s’expliquent pas en termes géopolitiques mais trouvent bien leur origine dans la « mentalité allemande », dans son caractère national.





Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Directeur éditorial Bruno Karsenti

Product image
État et société politique
Approches sociologiques et philosophiques
Raisons pratiques n° 27
Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales

La question de l'État, dans les sciences sociales, ne peut se cantonner à étudier les rapports entre l'État et la société. Bien que souvent spontanément présente dans ces disciplines, une telle représentation les condamne de facto à démissionner devant l’État et à adopter des langages étrangers à leur épistémologie.



Édité par Bruno Karsenti

Product image
Auteurs divers, Bruno Karsenti
La croyance et l'enquête
Aux sources du pragmatisme
Raisons pratiques n° 15

En sciences sociales, l’héritage du pragmatisme a été longtemps défini en termes d’inspiration intellectuelle. Mais n’y a-t-il pas d’autres manières de constituer un héritage intellectuel qu’en termes d’acceptation de vérités ou de dogmes ? Cette...






121279-01


Le Comptoir dans le Quartier latin

Venez découvrir notre espace de vente et d'animation. Vous y trouverez les ouvrages de nos éditeurs & tous les numéros de leurs revues.
Plus de renseignements
ici


Autres titres dans...

la collection :


les domaines :