Revue des sciences sociales, n° 44/2010

La construction de l'oubli

Coordination éditoriale de Nicoletta Diasio, Klaus Wieland

:: Résumé    :: Détails


Processus sélectif et dynamique, l'oubli s'élabore dans une tension entre effacement et conservation. Tout comme la mémoire, il résulte d'une construction sociale, il est le produit d’une relation spécifique au passé, participe des multiples réécritures de l’histoire, se plie à des usages politiques et à des modes de légitimation du pouvoir, devient, dans certains cas, une stratégie de survie et une valeur fondant l’identité collective d’un groupe. Si la mémoire a fait l’objet de multiples études dans les sciences sociales, accompagnant notamment les vagues mémorielles des vingt dernières années, une moindre importance a été accordée à l’oubli, qui est l’ombre de cette mémoire, son revers, dont l'analyse s'avère d’autant plus nécessaire qu’il est silencieux et effacé.

Titre Revue des sciences sociales, n° 44/2010
Sous-titre La construction de l'oubli
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 44
Coordination éditoriale de Nicoletta Diasio, Klaus Wieland
ISSN 16236572
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
CLIL (Version 2013-2019 ) 3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Date de première publication du titre 01 décembre 2010
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: J
Support Livre broché
Nb de pages 196 p.
ISBN-10 2354100280
ISBN-13 9782354100285
Référence 117059-18
Date de publication 01 décembre 2010
Nombre de pages de contenu principal 196
Format 20 x 24 x 1,2 cm
Poids 452 gr
Prix 23,00 €
 
117059-18


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :