Collection  : Anthropologie de la nuit, Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre

La nuit, support d'imaginaire, se nourrit de sommeil et enfante les rêves. Moment qui instaure une communication singulière, elle transforme le temps et l’espace, et permet la rencontre d’êtres qu’unissent des relations complexes. Au gré des ouvrages, la collection « Anthropologie de la nuit » offre récits, descriptions et analyses de la nocturnité à travers le monde.

• ISSN : 21175411
    retrier par titre

Product image
Marie-Paule Ferry
Ceux de la nuit
Les sorciers tenda au Sénégal oriental
Anthropologie de la nuit
Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre

Une inquiétude… une angoisse dans l'obscurité, car c’est le domaine de «ceux de la nuit», êtres qu’on ne peut identifier car leur qualité de sorcier et sorcière se perçoit seulement par ses effets nocifs ou même létaux. Ce récit vif décrivant la...



Product image
Laurent Fontaine
La nuit pour apprendre
Le chamanisme nocturne des Yucuna d'Amazonie colombienne
Anthropologie de la nuit
Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre

Selon les Yucuna d'Amazonie, la nuit est le temps et l'espace qui libèrent les entités nuisibles. Elle n'est donc pas faite pour dormir, mais bien pour veiller, et écouter les enseignements transmis par le chamane : récits mythologiques et...



Product image
Guy Bordin
On dansait seulement la nuit
Fêtes chez les Inuit du nord de la Terre de Baffin
Anthropologie de la nuit
Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre

Être actif la nuit est un art de vivre chez les Inuit. Toute activité semble à même de repousser autant que possible le moment de l'endormissement. Les nombreuses fêtes permettent à chacun d'être pleinement un unnuaqsiuti, un « être de la nuit ».



Product image
Anne-Gaël Bilhaut
Des nuits et des rêves
Construire le monde zapara en Haute Amazonie
Anthropologie de la nuit n° 1
Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre

Profondément ancrée dans le quotidien, l'expérience du rêve est constamment interrogée par les Indiens Zapara pour faire face aux nouveaux défis de la mondialisation.



Product image
Jacques Galinier
Une nuit d'épouvante
Les Indiens Otomi dans l'obscurité
Anthropologie de la nuit
Publications de la Société d'ethnologie, Nanterre

Chez les Otomi orientaux, la nuit appartient au féminin, "ce qui épouvante". La nuit y est un véritable laboratoire de recréation du vivant, et les Otomi sont les penseurs d'une étourdissante philosophie de l'obscurité.





Le Comptoir des Presses


Facebook Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Nos éditeurs