Jacques Streith

Après des études supérieures, une thèse ès sciences à l'université de Strasbourg et une année post-doctorale à l'université Harvard (USA), Jacques Streith a poursuivi une carrière de professeur de chimie à l'Université de Haute-Alsace (UHA) et à l'Ecole de Chimie à Mulhouse, entrecoupée de deux années sabbatiques, comme professeur associé dans une Université à Washington D.C. et dans les services de recherche centraux de Ciba-Geigy à Bâle.

De 1964 à 2002, en sus de ses activités pédagogiques, Jacques Streith a animé une équipe de recherche en synthèse et photosynthèse organique au sein d'un Laboratoire Associé au CNRS dont il a assumé la direction pendant une dizaine d'années. Il a publié plus de 160 articles de recherche scientifique, dont deux chapitres dans des encyclopédies de chimie, et prononcé autant de conférences à des congrès, des Universités et des centres de recherche de l'industrie chimique et pharmaceutique, en Europe, en Amérique du nord et au Japon. Plus de quarante ingénieurs diplômés ou licenciés ès sciences ont préparé leur thèse de doctorat sous sa direction et 35 d'entre eux ont entrepris une carrière dans l'industrie chimique et pharmaceutique, dont 70 % dans le domaine de la recherche pharmaceutique. Il a une longue expérience dans le domaine des relations universitaires transfrontalières, en particulier avec l'Allemagne et la Suisse. Depuis 2002, il est professeur émérite à l'UHA.


Product image
Jacques Streith
Haute-Alsace et enseignement supérieur
« Le modèle universitaire mulhousien »
Études alsaciennes et rhénanes
Presses universitaires de Strasbourg

Retour sur l'histoire de l'Université de Haute-Alsace, implantée à Mulhouse, et héritière d'une collaboration étroite et déjà ancienne entre l'industrie, l'enseignement technologique et la recherche appliquée.







Le Comptoir des Presses


Facebook Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Nos éditeurs