Marie-Gabrielle Lallemand

Marie-Gabrielle Lallemand, professeur des universités, enseigne la langue et la littérature françaises à l'université de Caen-Normandie. Spécialiste de la fiction narrative en prose du XVIIe siècle, elle travaille plus particulièrement sur les longs romans (Urfé, Gomberville, Desmarets, Scudéry, La Calprenède) et sur l’insertion de genres brefs (lettres, poésies, harangues, descriptions, portraits, etc.) dans les genres longs, dont le roman. Sur ce sujet, elle a publié de nombreux articles et deux ouvrages (La Lettre dans le récit, P.F.S.C.L., « Biblio 17 », 2000, Les Longs Romans, Garnier, 2013).

Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Coordination éditoriale de Marie-Gabrielle Lallemand

Product image
Marie-Gabrielle Lallemand, Pascale Mounier
Elseneur, n° 32/2017
L'oralité dans le roman (XVIe et XVIIe siècles)
Presses universitaires de Caen

Le roman de langue française conserve aux XVIe et XVIIe siècles une forte dimension orale. Avant qu'il ne devienne complètement un genre de l'écrit avec l’avènement du roman épistolaire et du roman mémoire, une bonne part du dévoilement de la matière narrative y est conditionnée par la prise de parole d’un je. Soit le sujet scripteur interpelle...



Product image
Marie-Gabrielle Lallemand, Jean-François Castille
Les poètes satiriques normands du XVIIe siècle
Symposia
Presses universitaires de Caen

Entre la fin des guerres de religion et le procès de Théophile de Viau (1623), le genre de la satire s'épanouit en France. C'est en Normandie que sont nés la plupart des poètes satiriques du début du XVIIe siècle: Sigogne, Berthelot, Sonnet de Courval, Du Lorens, Angot de l’Éperonnière, Auvray, sans oublier Vauquelin de La Fresnaye.








Le Comptoir des Presses


Facebook Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Nos éditeurs