Julie Loison-Charles

Julie Loison-Charles est agrégée d'anglais, et Maître de conférences en traduction et linguistique à l’Université de Lille SHS. Sa thèse, intitulée Les Mots Étrangers de Vladimir Nabokov et effectuée sous la direction du Pr. Emily Eells, portait sur le multilinguisme de Nabokov dans son œuvre américaine. Une monographie issue de sa thèse, Vladimir Nabokov ou l’écriture du multilinguisme: mots étrangers et jeux de mots, a été publiée en 2016 par les Presses Universitaires de Paris Ouest


Product image
Julie Loison-Charles
Vladimir Nabokov ou l'écriture du multilinguisme
Mots étrangers et jeux de mots
Chemins croisés
Presses universitaires de Paris Nanterre

La mondialisation, les mouvements de population et l'accélération des échanges internationaux signifient que nous sommes tous potentiellement étrangers, avec toutes les connotations que ce terme peut porter en...


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Coordination éditoriale de Julie Loison-Charles

Product image
Fiona Fleming, Julie Loison-Charles, Hervé Mayer
Construction / déconstruction de l'altérité dans le monde anglophone
Chemins croisés
Presses universitaires de Paris Nanterre

Dans le prolongement des précédents ouvrages de la collection « Chemins croisés », ce recueil d'articles de jeunes chercheurs anglicistes adopte une perspective pluridisciplinaire et transnationale afin de faire émerger de nouvelles pistes dans le champ d’étude des mécanismes de (dé)construction de l’altérité dans le monde...



Édité par Julie Loison-Charles

Product image
Frédérique Brisset, Audrey Coussy, Ronald Jenn, Julie Loison-Charles
Du jeu dans la langue
Traduire le jeu de mots
Traductologie
Presses Universitaires du Septentrion

Traduire peut être ludique, mais le ludique peut-il être traduit ? Pour le traductologue, l'enjeu suprême est offert par le jeu de mots : jeu sur et avec les mots (anagramme, calembour, contrepèterie, paronomase…), jeu sur le langage (création linguistique à visée humoristique : mot-valise, détournement parodique…), voire jeu de mots involontaire.



Avec Julie Loison-Charles

Product image
Frédérique Brisset, Audrey Coussy, Ronald Jenn, Julie Loison-Charles
Du jeu dans la langue
Traduire le jeu de mots
Traductologie
Presses Universitaires du Septentrion

Traduire peut être ludique, mais le ludique peut-il être traduit ? Pour le traductologue, l'enjeu suprême est offert par le jeu de mots : jeu sur et avec les mots (anagramme, calembour, contrepèterie, paronomase…), jeu sur le langage (création linguistique à visée humoristique : mot-valise, détournement parodique…), voire jeu de mots involontaire.








Le Comptoir des Presses


Facebook Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Nos éditeurs